La Terre ruinée par le capitalisme d’ici 2050 ?

Les résultats d’une étude réalisée dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne (UE) sont inquiétants. Si on se fie à ces données, le capitalisme ruinera la Terre d’ici 2050. Pour éviter que cela arrive, les chercheurs préconisent un changement dans notre mode de consommation énergétique. Cela se fera bien sûr au détriment du PIB.

Les scientifiques ont pointé du doigt les effets néfastes du mode de vie capitaliste que nous entretenons actuellement. D’après eux, si nous voulons maintenir un PIB élevé, cela pourrait notamment entraîner une pénurie de minéraux et aggraver le réchauffement climatique.

Des gens en train de traverser la rue
Photo by Ryoji Iwata on Unsplash

Selon cette étude publiée dans la revue Energy Strategy Reviews, il est impératif de modifier le capitalisme ou de l’abandonner pour préserver l’humanité.

La Terre à court de ressources

Les chercheurs s’inquiètent à juste titre. Ils ont indiqué que la Terre n’a plus assez de ressources pour continuer à maintenir cette économie capitaliste. Beaucoup de pays dépendent encore des énergies fossiles, comme le gaz et le charbon. Cette dépendance risque malheureusement d’entraîner une croissance des températures moyennes mondiales de l’ordre d’1,5°C. Les conséquences d’une telle augmentation s’annoncent désastreuses.

Cela risque de contribuer à l’apparition de catastrophes naturelles et à la destruction des récifs coralliens. Les chercheurs ont indiqué qu’il restera encore du chemin à faire avant de pouvoir modifier notre mode de vie capitaliste :

« Étant donné que le PIB a tendance à croître parce que le système économique actuel est basé sur cet objectif, une augmentation constante de la demande d’énergie est presque impossible à éviter. »

Des changements s’imposent

Pour prévenir la destruction de notre planète, les chercheurs sont en faveur d’un basculement vers l’énergie renouvelable, notamment dans le secteur des transports. Toutefois, l’électrification des voitures, des camions et des trains, ne pourra se faire que si nous réduisons le niveau de consommation des sociétés industrielles. Cela signifie qu’il faudra changer les bases même du capitalisme.

Néanmoins, à en croire une autre étude publiée en septembre 2020, il est totalement possible d’amorcer cette transition économique. Ce changement n’aurait aucun impact sur le mode de vie des gens à travers le monde. Pour les scientifiques, la transition vers les énergies renouvelables est essentielle non seulement pour lutter contre le changement climatique, mais aussi pour éviter une éventuelle crise énergétique. Selon eux, cela devra commencer par l’utilisation de batteries électriques sur les véhicules des transports publics et privés.

Ils pensent que l’utilisation à grande échelle des véhicules électriques contribuera à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports de 80% d’ici 2020.

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés terre