La Terre va recevoir la visite d’un astéroïde massif en 2029

La Terre reçoit très fréquemment la visite d’astéroïdes. La plupart d’entre eux sont presque insignifiants, mais il arrive parfois que des corps beaucoup plus massifs approchent notre position. Ce sera le cas en 2029 puisque l’astéroïde Apophis passera à environ trente mille kilomètres de notre monde… ce qui semble beaucoup exciter la NASA.

(99942) Apophis a été détecté pour la toute première fois en 2004 par trois astronomes émérites, Roy Tucker, David Tholen et Fabrizio Bernardi.

Simulateur astéroïdes

Crédits Pixabay

Très imposant, il mesure environ 325 mètres de diamètre et il se compose en plus principalement de fer, pour une masse totale estimée entre 40 et 50 millions de tonnes.

Apophis, un astéroïde imposant

Mais Apophis a aussi une autre particularité : son orbite. Elle est en effet proche de celle de notre propre planète et le corps croise ainsi notre monde deux fois à chacune de ses révolutions.

En 2013, par exemple, il était passé à environ 14,5 millions de kilomètres de notre planète, et donc à une distance bien supérieure à celle séparant la Terre de son seul et unique satellite.

La prochaine visite d’Apophis est programmée pour l’année 2029 et donc pour dans dix ans. Cette fois, il passera à environ 31 000 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre, soit environ un dixième de la distance Terre-Lune. Si la NASA estime qu’il n’existe aucun risque de collision, elle indique également dans son article que ce survol entraînera des changements au niveau de l’orbite du corps.

L’agence spatiale américaine compte d’ailleurs mettre cette nouvelle visite à profit afin de collecter un maximum de données au sujet d’Apophis.

Une occasion d’en apprendre plus sur l’astéroïde

Les astronomes profiteront en effet de l’occasion pour mener de nouvelles observations du corps et pour déterminer ainsi si nos estimations sont correctes quant à sa taille, sa forme ou encore sa composition. Grâce à ce survol, nous devrions donc en apprendre davantage sur l’astéroïde, mais également sur tous les corps de ce type.

Et c’est bien entendu très important. C’est important, car il viendra peut-être un jour où l’orbite d’Apophis le placera sur la trajectoire de notre planète, avec tous les désagréments que cela comporte.

D’après les simulations effectuées par la NASA, une collision avec Apophis serait en effet capable de délivrer une puissance totale de 750 mégatonnes de TNT, soit puissance treize fois supérieure à celle de la plus puissante des bombes nucléaires développées par notre espèce.

En fonction de la zone touchée, l’astéroïde serait donc parfaitement en mesure de raser une ville ou de provoquer d’immenses tsunamis à travers la planète. C’est évidemment très impressionnant, mais il est important de relativiser et de rappeler que l’astéroïde qui a provoqué l’apparition du cratère de Chicxulub mesurait plus de 10 kilomètres de diamètres.