La Tesla Model S gagne encore un peu plus en autonomie

Tesla annonce une mise à jour de la gamme Tesla Model S. Avec la Tesla Model S Long Range de 2020, les automobilistes profitent désormais d’une autonomie de près de 650 km selon le cycle EPA.

Ayant été introduite en 2012 avec une autonomie de 265 milles, soit environ 426 km, la Tesla Model S est désormais capable de franchir une distance de plus de 640 km. Par rapport au modèle de l’année dernière, la nouvelle Tesla Model S Long Range Plus offre ainsi un gain d’autonomie d’environ 20 %. Pour rappel, la Model S de 2019 avait une autonomie de 539 km en cycle EPA. Il est intéressant de noter que cette augmentation de l’endurance de la Tesla Model S de 2020 a été rendue possible sans que la capacité de la batterie ait été revue à la hausse.

Crédits Tesla

Tesla a documenté les améliorations et modifications qu’ils ont apportées pour franchir cette nouvelle étape.

Une réduction de la masse du véhicule

D’après le constructeur, ces changements sont entrés en vigueur plus tôt cette année. « Ces changements sont entrés en production plus tôt cette année lorsque nous avons commencé à fabriquer la Model S Long Range Plus dans notre usine de Fremont, en Californie », peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant la nouvelle. Pour franchir la barre des 400 miles, Tesla annonce avoir réduit la masse du véhicule grâce à la standardisation de la fabrication interne des sièges et l’utilisation de matériaux plus légers dans la batterie et l’unité d’entraînement.

Le constructeur a également repensé ses roues aérodynamiques. Il affirme avoir opté pour des pneus spécialement conçus pour réduire la résistance au roulement. La Tesla Model S Long Range Plus dispose notamment de roues de 8,5 pouces. Quant à l’unité d’entraînement arrière, elle accueille une pompe à huile électrique au lieu d’une pompe mécanique, assurant ainsi une meilleure réduction de la friction. La boîte de vitesse a aussi été améliorée de façon à contribuer à l’augmentation de la portée.

À lire aussi : Tesla travaillerait que un van électrique de 12 places

Un freinage régénératif plus intelligent

Par ailleurs, Tesla a retravaillé le système de freinage régénératif de la Model S. Une nouvelle fonction de conduite appelée HOLD a été introduite. Celle-ci associe le freinage régénératif du moteur à des freins physiques pour arrêter le véhicule en relâchant la pédale d’accélérateur. Résultat : le freinage régénératif fonctionne à une vitesse inférieure à celle des versions précédentes et peut renvoyer plus d’énergie au bloc-batterie.  

À lire aussi : Tesla va lancer la production de son semi électrique

Mots-clés teslatesla model s