Web

La traduction automatique de Google Reader : bien mais peut mieux faire…

Si vous avez passé cette dernière semaine en vacances dans un goulag sibérien, vous ne savez peut-être pas que Google Reader a introduit une toute nouvelle fonctionnalité super hype : la traduction automatique. En effet, en allant fouiner dans les paramètres d’affichage de vos flux, il est désormais possible de les afficher automatiquement dans votre langue à vous. Pas mal, sauf que le résultat laisse tout-de-même pas mal à désirer…

Pas mal, oui, et encore je suis généreux. Pour tout vous dire, bien que n’étant certainement pas spécialiste des langues étrangères, j’ai désormais presque plus de mal à comprendre la traduction que l’original. Oui, en même temps, la traduction est sans doute la fonction la moins évidente à mettre en scène quand on fait du web et comme Google vient tout juste de l’implémenter, on ne sera pas trop méchant avec eux.

Non, ce qui me gêne déjà un peu plus, c’est ce qui se passe lorsque vous décidez d’afficher un de vos flux dans une nouvelle fenêtre (ou dans un nouvel onglet, ce qui est quand même beaucoup plus pratique). Oui, car lorsque vous activez cette option, alors Google traduit le site tout entier. Ce qui est, du coup, encore moins compréhensible.

Mais là encore, cela peut passer. Non, le véritable problème, c’est lorsque vous décidez d’afficher un blog français dans un nouvel onglet. Là, le Reader ne cherche même pas midi à quatorze heures, il vous annonce directement que la traduction est impossible… Car mon agrégateur préféré est totalement incapable de traduire le français en… français.

Alors évidemment, ce billet n’est pas forcément très utile, mais la chose m’a tellement fait rire que j’ai eu envie de vous en parler. Faut quand même bien l’avouer, Google nous a habitué à beaucoup mieux, hein…

Mots-clés fungoogleinsolite