La Turquie aurait demandé à Google de supprimer une carte du Kurdistan

Le Kurdistan (qui signifie littéralement « pays des Kurdes », en kurde) est une région d’Asie occidentale un peu particulière, en ce sens qu’elle est à cheval sur quatre pays : à savoir la Syrie, l’Iran, l’Irak et la Turquie.

C’est une région dont on a surtout entendu parler dernièrement dans le cadre de la guerre civile syrienne où les Kurdes s’opposent à l’armée loyaliste de Bachar el-Assad.

Astuces Google Maps

Mais il y a également un conflit kurde en Turquie qui dure depuis 1984, au Kurdistan turc. Et on apprend maintenant que les autorités turques auraient demandé à Google de supprimer une carte du Kurdistan incluant les provinces du sud-est de la Turquie.

Le Kurdistan, une région en quête d’indépendance

Majoritairement peuplé par les Kurdes, le Kurdistan s’étend dans le nord-ouest de l’Iran, dans le nord-est de l’Irak, dans le sud-est de la Turquie, et sur deux petites régions au nord-est et au nord-ouest de la Syrie.

Mais seulement deux de ces pays reconnaissent officiellement une région sous la dénomination de « Kurdistan » : l’Irak avec sa région autonome du Kurdistan et l’Iran avec sa province du Kurdistan. En Turquie, la question kurde est un véritable casse-tête géopolitique depuis la naissance de la République turque en 1923. Et à en croire cette nouvelle information (qui n’a pas été confirmée officiellement), les choses ne sont pas près de s’arranger.

L’information aurait été donnée par le ministre turc des Transports et de l’Infrastructure, Cahit Turan, en réponse à une question écrite d’un député du parti nationaliste Le Bon Parti (IYI), fondée le 25 octobre 2017. Le ministre aurait ainsi affirmé dans sa réponse que “l’organe responsable des technologies de l’information et de la communication (BTK) a rencontré les représentants concernés de la plate-forme [Google] pour retirer immédiatement la carte susmentionnée dans le cadre de leurs obligations en matière de législation nationale et internationale”. La carte en question est une carte du Kurdistan.

Une carte du Kurdistan ajoutée par un utilisateur de Google

Le député qui a posé la question, Yavuz Agiralioglu, aurait demandé au ministre si une plate-forme comme Google, “qui a des bureaux en Turquie, ne devrait pas respecter nos frontières nationales pour lesquelles nous avons donné des centaines de milliers de martyrs… dans des combats menés par nos braves soldats en Syrie et en Irak contre des organisations terroristes comme le PKK et le PYD ?”.

Il faut dire en effet qu’en Turquie le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le Parti de l’union démocratique (PYD) sont considérés comme des organisations terroristes.

La carte en question aurait vraisemblablement été créée par un utilisateur du service Mes cartes de Google, et non par Google lui-même. Mais Agiralioglu pense que “ces cartes et leurs semblables qui servent de propagande pour les terroristes doivent être supprimées”.

Mots-clés googlegoogle maps