La vente de TikTok finalement pour ce mardi ?

Menacé de bannissement États-Unis, comme vous le savez, TikTok fait actuellement l’objet de démarches qui à terme devraient conduire à sa reprise par de grandes entreprises américaines.  Et apparemment, cela devrait se produire d’ici peu.

On apprend en effet via les informations transmises par CNBC et relayées par Cnet que les transactions devraient être finalisées ce mardi. Selon des sources qui ont voulu garder l’anonymat, on devrait donc connaître le fin mot de l’histoire aujourd’hui même.

Crédits Kon Karampelas – Pixabay.com

Dans les grandes lignes, cette reprise devrait concerner les opérations américaines, canadiennes, néo-zélandaises et australiennes de TikTok, pour une valeur estimée à 30 millions de dollars. Selon les informations qui circulent, le géant chinois ByteDance devrait alors transférer le contrôle de ces activités à Microsoft, Oracle et Walmart.

TikTok, devenue une application de premier plan au niveau mondial

Axant son cœur de métier sur la vidéo, plus précisément des courtes vidéos, TikTok est devenu une plateforme de premier plan au fil des années. En effet, depuis l’année dernière, elle compte au moins 100 millions d’utilisateurs aux États-Unis et plus de 2 milliards dans le monde entier.

Cependant, cette application a connu des mois difficiles. Faisant l’objet de fréquents critiques de la part de diverses agences gouvernementales et institutions américaines, TikTok est suspectée d’œuvrer contre les intérêts nationaux américains.

D’ailleurs, ce discours est repris par bon nombre d’autres pays, eu égard à la relation entre ByteDance, sa maison-mère et la Chine. En effet, TikTok est suspecté de transmettre les données utilisateurs au Parti communiste chinois aux fins d’espionnage, ce que l’entreprise a toujours nié.

À lire aussi : TikTok porte plainte contre Trump devant le tribunal fédéral

Finalement rachetée par un collectif de trois entreprises américaines

Un peu plus tôt, le président américain Donald Trump a alors approuvé un décret bannissant TikTok aux États-Unis à compter de novembre prochain à moins qu’elle ne soit rachetée par une société américaine et qu’une très grande partie de la vente soit attribuée au Trésor américain.

Depuis, cette annonce, de grandes firmes qui n’appartiennent pas à l’écosystème du réseautage social ont entamé les démarches et les pourparlers en vue d’acquérir TikTok.

Parmi ces dernières, il y a Walmart, qui a apparemment pensé de prime abord à s’associer avec Alphabet, avant de finalement se tourner vers Microsoft pour conclure l’affaire. On entend également parler de l’intérêt d’Oracle pour TikTok.

Si les informations qui circulent viennent à être confirmées, on devrait donc connaître le dénouement de cette histoire dans les prochaines heures.

À lire aussi : TikTok, le gouvernement chinois compte avoir son mot à dire

Mots-clés tiktok