La version bêta du mode Full Self Driving de Tesla a causé un accident

Vendredi 12 novembre, The Verge nous rapporte que la nouvelle fonction d’assistance au conducteur de Tesla, le Full Self Driving (FSD), a causé un accident il y a quelques jours de cela. Les faits se seraient déroulés le 3 novembre 2021 à Brea, une ville au sud-est de Los Angeles. La version bêta du FSD était activée sur une Tesla Model Y lorsqu’elle a heurté une voiture sur le côté conducteur.

Fort heureusement, aucun mort n’est à déplorer mais le véhicule aurait été gravement endommagé. Pour rappel, Tesla a décidé de faire tester son logiciel d’aide à la conduite par des propriétaires de véhicules non formés. Le logiciel, encore en version bêta, fut ainsi déployé sur la voie publique. Cela a suscité plusieurs critiques et controverses.

Tesla Model Y
©roschetzkyphotography/123RF.COM

Auparavant, le constructeur automobile a déjà été amené à faire plusieurs mises à jour logicielles sur le Full Self Driving afin de mettre à niveau le système tout en corrigeant les bogues de logiciel.

La version bêta du FSD suscite des avis mitigés

Des propriétaires de Tesla ont déjà mis de nombreux clips vidéo en ligne montrant leur voiture avec la version bêta du mode FSD activé. Si certains clips montrent que le système d’aide à la conduite s’en sort plutôt bien dans des scénarios de conduite assez complexes, d’autres vidéos ont montré la voiture qui dérive dans la mauvaise voie ou commet d’autres graves erreurs. Or, c’est justement ce qui s’est passé dans cet incident.

D’après The Verge, il semblerait que le rapport d’incident ait été rédigé par le propriétaire du modèle Y. Ce dernier a écrit dans son rapport que « le véhicule était en mode bêta FSD et, en tournant à gauche, la voiture s’est engagée dans la mauvaise voie et j’ai été heurté par un autre conducteur dans la voie à côté de ma voie. »

La voiture a persisté dans la mauvaise voie malgré l’intervention du conducteur

Le conducteur a continué son rapport en ajoutant qu’il avait essayé de tourner le volant pour éviter d’entrer dans la mauvaise voie mais la voiture a pris le contrôle d’elle-même et a persisté dans la mauvaise voie, créant une manœuvre dangereuse mettant tout le monde à risque. Il ajoute que « la voiture est gravement endommagée du côté conducteur ».

Pour rappel, le FSD n’est pas un système de conduite autonome. Ainsi, Tesla a prévenu ses conducteurs de rester vigilants et de garder leurs yeux sur la route et les mains sur le volant. Le système de conduite automatisé de Tesla est actuellement au niveau 2 dans la taxonomie de la Society of Automotive Engineers.

Pour information, c’est uniquement au niveau 5 que la voiture peut conduire n’importe où, sous n’importe quelle condition et sans avoir besoin d’une surveillance humaine. En attendant, cet accident a été signalé à la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) qui mène déjà plusieurs enquêtes sur le système de pilote automatique de Tesla.

Mots-clés teslatesla model y