La version mobile de Payday va être retirée des App Store et Google Play sans plus de précisions

Les joueurs ne connaissent que trop bien la licence Payday, permettant de réaliser de nombreux braquages face à des forces policières armées et organisées. Un jeu qui repose à fond sur la coopération, permettant aux plus talentueux de monter des plans toujours plus pointus pour battre des records de rapidité et efficacité. Le lancement de Payday Crime War sur mobile était donc une bonne nouvelle pour les apprentis braqueurs souhaitant jouer n’importe où à une déclinaison portable du titre – qui était réussie, il faut l’avouer. Mais aujourd’hui, mauvaise nouvelle pour les amateurs du titre.

Et pour cause : Payday Crime War va tout simplement être retiré du Google Play et App Store avant un retour loin d’être définitif.

Car les informations quant à ce retrait sont très minces.

Un retrait bien mystérieux pour Payday Crime War

Déployé au début de l’année sur iOS et Android, Payday Crime War tire déjà sa révérence après moins d’un an. Ce titre PvP en 4 joueurs contre 4 joueurs avait pourtant remporté un large succès critique, tout en se reposant sur une formule qui marche – celle du jeu gratuit avec des achats intégrés. C’est pourtant le 16 décembre prochain que les joueurs ne pourront plus profiter de Payday Crime War, sans plus d’explication.

C’est un autre éditeur qui devrait, rien de confirmé, proposer le jeu à nouveau sur le Google Play et App Store. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment. Car ce dernier n’a pas offert plus de précisions quant aux achats intégrés. Les joueurs ne savent donc pas si les armes remportées, objets achetés et niveaux acquis seront toujours présents sur Payday Crime War – ou s’il faudra recommencer du début. Une conséquence qui soulève de nombreux problèmes quant aux jeux en ligne et dématérialisés.

Car un titre dématérialisé et achats effectués dans un jeu en ligne n’appartiennent jamais vraiment à l’utilisateur. Dans un cas comme Stadia de Google, reposant entièrement sur le Cloud Gaming, qu’arrivera-t-il si la plate-forme ferme un jour ses portes ? Des millions de joueurs n’auront peut-être plus accès aux jeux achetés.

Une question qui se pose également dans d’autres domaines, comme celui de la SVOD. Où iraient les productions Netflix en cas de fermeture du service ? Au final, le physique reste le plus sûr !

Mots-clés androidiospayday