La vie cachée de Roald Dahl, d’espion à auteur jeunesse

Roald Dahl, l’auteur célèbre des livres pour enfants « James et la pêche géante » ou encore « Charlie et la chocolaterie » a eu une vie très active avant d’être connu pour ses œuvres littéraires. Il est né en 1916 de parents norvégiens vivant en Grande-Bretagne. À l’âge de 9 ans, il a été envoyé dans un pensionnat où il a été exposé à une certaine forme de violence entre les étudiants de niveaux différents, courante à l’époque dans ce genre d’établissement. Ce passage de sa vie l’a d’ailleurs marqué, comme l’indique plus tard sa première femme, Patricia Neal.

Dahl a commencé à entrer dans la vie active en tant qu’employé dans une compagnie pétrolière en Tanzanie. Cette étape montre déjà que le futur auteur est plutôt attiré par les voyages et l’aventure.

Crédits Pixabay

Malgré sa taille, presque un peu trop grande pour un cockpit d’avion de chasse, il va quand même rejoindre la Royal Air Force et montrer de quoi il est capable durant la Seconde Guerre Mondiale.

En septembre 1940, Dahl a dû mettre en pause sa carrière de pilote pendant une durée de six mois après un accident grave qui a eu lieu dans le désert d’Afrique du Nord. Il était en effet stationné en Libye quand il s’est écrasé avec son appareil pendant un vol de routine et s’en est sorti de justesse, mais avec quand même de graves blessures.

Pilote et espion

Cet accident n’a pas réussi à arrêter Roald Dahl puisqu’en avril 1941, il reprenait déjà les commandes d’un avion pour lutter contre les Allemands durant la bataille d’Athènes. Dahl a décrit cette bataille comme étant une bataille sans espoir puisqu’ils n’avaient à l’époque qu’une douzaine d’avions impliqués dans le conflit, ainsi que l’escadron 80. Ils ont fini par perdre 5 appareils et quatre pilotes.

Quelque temps après la bataille d’Athènes, les blessures de Dahl, qu’il avait reçues en Afrique du Nord ont commencé à l’atteindre physiquement. À cause de terribles maux de tête, il était devenu incapable de piloter un avion, il a ainsi décidé de retourner en Grande-Bretagne pour vivre avec sa mère.

Dahl ne s’est cependant pas arrêté de rendre service à son pays puisqu’il a décidé de devenir un espion pour entre autres aider à persuader les États-Unis de s’impliquer dans la Seconde Guerre Mondiale aux côtés des Alliés.

Ce chapitre de la vie de Dahl le voit devenir un espion à la James Bond –dont il va d’ailleurs plus tard écrire le scénario d’un des films– fréquentant les soirées mondaines, les politiciens et les femmes les plus riches et les plus puissantes de l’époque. Il avait en effet été envoyé aux États-Unis pour prendre le poste d’attaché aérien adjoint à l’Ambassade britannique à Washington DC, puis recruté pour devenir un agent secret par le British Security Coordination en 1942. A part ses succès auprès des femmes d’influence, un de ses plus grands coups au cours de sa carrière d’espion a été d’intégrer le cercle d’amis des Roosevelt. Mais il a aussi pu approcher d’assez près de grands personnages comme le sénateur Harry Truman ou encore le Vice-Président Henry Wallace.

Son côté sombre

Malgré le fait qu’il ait joué un grand rôle dans la Seconde Guerre Mondiale auprès des Alliés, Roald Dahl avait aussi son propre point de vue, et on peut dire qu’il s’agit du côté sombre insoupçonné du personnage.

Quelques années après la fin de la guerre, il a dévoilé son côté antisémite, fustigeant surtout les Juifs travaillant dans le monde de la finance qu’il accusait d’avoir le contrôle sur le monde.

D’après Dahl lui-même, dans une interview qu’il avait donnée en 1983 à New Statesman, il y a toujours une raison pour laquelle un groupe de personnes va se mettre à se dresser contre quelqu’un ou quelque chose Roald Dahl avait ainsi déclaré à l’époque que les États-Unis étaient contrôlés par les grandes institutions financières juives.

En tout cas, tout cela ne l’aura pas empêché d’écrire et de produire des œuvres ayant grandement marqué le monde de la littérature. Sa carrière d’écrivain a d’ailleurs commencé à décoller en 1961 avec la sortie de « James et la pêche géante » qui raconte l’histoire d’un garçon malmené, mais qui a décidé de s’envoler vers l’Amérique à bord d’un fruit géant en compagnie d’insectes qui parlent.