La vie peut-elle réellement exister dans les profondeurs de Mars ?

On peut dire que la recherche de la vie extraterrestre sur Mars obsède les chercheurs. Ces derniers explorent toutes les pistes possibles qui pourraient prouver que la planète rouge est bel et bien habitée. Pour l’instant, aucun élément ne leur a permis de confirmer cette hypothèse. Néanmoins, ils ne baissent pas les bras.

Les chercheurs ont longtemps privilégié la piste de l’eau pour trouver des formes de vie extraterrestres sur une planète. Toutefois, une récente étude publiée dans la revue Astrophysical Journal suggère que l’absence d’eau à la surface d’une planète ne signifie pas forcément qu’elle est incapable d’abriter la vie.

Crédits Pixabay

Cette étude réalisée par des chercheurs du Center for Astrophysics | Harvard & Smithsonian (CfA) et du Florida Institute of Technology (FIT) propose de chercher des formes de vie extraterrestre dans les profondeurs de Mars.

Une forme de vie qui pourrait se développer en profondeur

Le Dr Manasvi Lingam, professeur assistant en astrobiologie au FIT et astronome au CfA, a déclaré qu’il était possible de trouver une forme de vie dans les profondeurs de Mars.

« Nous avons examiné si des conditions propices à la vie pouvaient exister sous la surface d’objets rocheux comme la Lune ou Mars à un moment donné de leur histoire et comment les scientifiques pourraient chercher des traces de vie souterraine passée sur ces corps. Nous savons que ces recherches seront difficiles sur le plan technique », a-t-il expliqué.

Il a poursuivi en indiquant que l’absence d’eau à la surface d’une planète ne signifiait pas que ses sous-sols en étaient dépourvus :

« Lorsque l’on se déplace vers des régions plus profondes, les couches supérieures exercent une pression et permettent ainsi l’existence d’eau liquide en principe. Par exemple, Mars n’a actuellement pas d’étendues d’eau de longue date à sa surface, mais elle est connue pour avoir des lacs souterrains. »

À lire aussi : On pense savoir d’où viennent les étranges crêtes de Mars

Une hypothèse difficile à vérifier

Les chercheurs ont admis que la vérification de cette hypothèse ne sera pas aisée.

« Il existe de nombreux critères à prendre en compte pour déterminer les emplacements idéaux pour rechercher des signes de vie », a souligné le Dr Lingam.

Selon eux, la recherche d’une forme de vie dans les sous-sols de la planète rouge impliquerait un forage près de l’équateur « où la biosphère souterraine est située plus près de la surface », ainsi que « la recherche de points chauds géologiques avec des températures plus élevées. »

Certes, cette mission semble difficile, mais elle n’est pas impossible. « Le forage peut se faire dans le cadre du programme Artemis avec la création d’une base durable sur la Lune en 2024 », a déclaré le Dr Avi Loeb, qui a aussi participé à l’étude.

À lire aussi : Elon Musk veut envoyer des gens sur Mars à l’horizon 2024

Mots-clés mars