La ville de New York propose un guide sur les relations sexuelles pendant le Covid-19

L’apparition du virus Covid-19 a eu des conséquences dans de nombreux domaines tels que l’économie ou les finances. Toutefois, ce qui est actuellement le plus affecté, ce sont les relations humaines puisque de nombreux pays imposent un confinement doublé d’une distanciation sociale.

On peut ainsi se poser la question : qu’en est-il des relations sexuelles durant cette période de propagation du virus? Le département de la santé de la ville de New York (NYCDOH) y a répondu en publiant un guide sur le sujet. Ce dernier fait un rappel des mesures à prendre face à la propagation du virus, comme le fait de garder une distance d’au moins un mètre entre deux individus, et donne des conseils sur comment jouir de sa vie sexuelle tout en se protégeant face au Covid-19.

Crédits Pixabay

Il est possible pour une personne d’attraper le virus en entrant en contact avec des gouttelettes respiratoires, le mucus ou la salive d’une personne infectée. Même si jusqu’ici il n’y a aucune preuve qui montre que le nouveau coronavirus peut se transmettre par voie sexuelle, tous les gestes effectués lors d’une relation sexuelle peuvent effectivement provoquer le contact avec ces substances.

Ce que conseille le guide

Le premier conseil donné par le guide est de se tourner vers la masturbation. Selon le NYCDOH, cette pratique ne peut pas répandre le virus, mais à condition de bien laver ses mains et les objets utilisés au moins 20 secondes avant et après l’acte. Le guide préconise également le sexe à distance par l’intermédiaire des sextos ou des vidéoconférences pour ceux qui rencontrent leur partenaire sur Internet.

D’un autre côté, le document déconseille formellement un rapport sexuel direct entre deux personnes, à moins que les deux partenaires ne vivent ensemble. Dans ce cas, il est toujours conseillé de se laver les mains et d’éviter les pratiques comme l’anulingus qui pourraient propager le virus des selles à la bouche. Le NYCDOH encourage aussi fortement l’utilisation d’un préservatif qui évite les contacts avec la salive et les selles.

Dans quels cas éviter les relations sexuelles ?

Dans certains cas, le guide publié par le NYCDOH met en garde contre les relations sexuelles, même entre deux personnes vivant dans le même foyer. C’est le cas lorsque l’un ou les deux partenaires sont infectés ou montrent des symptômes comme des maux de gorge ou de la fièvre.

De plus, il est aussi recommandé par le guide d’éviter le sexe pour ceux avec des conditions médicales pouvant provoquer une infection plus grave. Il y a par exemple ceux qui ont le diabète ou des problèmes cardiaques.

Bien qu’aujourd’hui l’attention soit surtout portée vers la lutte contre la propagation du virus Covid-19, le document publié par le NYCDOH n’oublie pas non plus de mettre en garde contre les IST et les grossesses non désirées qui pourraient survenir durant cette période de confinement.