La violence domestique en SMS

KrissyKross a vécu pendant plusieurs années avec un homme qui ne la respectait pas, un homme qui passait le plus clair de son temps à la tourmenter et à la violenter. Trois ans après leur séparation, elle a éprouvé le besoin de partager certains échanges de SMS sur Imgur afin de montrer son quotidien.

La violence conjugale est une réalité et elle fait des dizaines de milliers de victimes chaque année.

Violences domestiques

D’après l’enquête menée par les autorités, en France, plus de deux cent mille femmes âgées de 18 à 75 ans seraient victimes de violences physiques et/ou sexuelles… chaque année.

La violence conjugale, un problème que l’on ne peut plus ignorer

Ces violences sont toutes infligées par la même personne, et donc par le propre concubin de ces femmes. Il est d’ailleurs important de signaler que cette estimation ne prend pas en compte les violences subies par les personnes vivant en foyer, dans des centres d’hébergement, en prison ou même dans la rue.

Sur cette moyenne, environ 164 000 femmes seraient victimes de violences physiques uniquement. Toutefois, de nombreux concubins d’en restent pas là. Environ 33 000 femmes feraient ainsi face à des violences sexuelles, et 26 000 à des violences physiques et sexuelles.

Pour ne rien arranger, la plupart de ces femmes préfèrent garder le silence par peur de représailles. Toujours selon la même étude, seules 14 % des femmes victimes de violences iraient porter plainte.

KrissyKross a vécu ce calvaire pendant plusieurs années, avec son propre époux. Jaloux et possessif, ce dernier passait le plus clair de son temps à la réprimander et à la tester. Lorsqu’il estimait qu’elle ne répondait pas à ses exigences, il la frappait.

Du moins au début. La situation a en effet empiré au fil des années. KrissyKross a ainsi été battue et violée à d’innombrables reprises durant sa relation.

Des SMS qui donnent une idée du calvaire subi par cette femme

Pourquoi être restée aussi longtemps avec lui ? La raison est simple. Elle avait peu d’argent et elle était donc financièrement dépendante. En outre, elle voulait que son mariage fonctionne et elle pensait qu’il était de son devoir de tout faire pour que cette relation perdure.

Puis, un matin, son époux s’en est pris à son chien et à son chaton. L’attaque a ouvert les yeux à notre amie et elle a alors décidé de ne plus se laisser faire. Elle s’est donc rendue au poste de police le plus proche de chez elle et elle a raconté toute son histoire.

L’homme a été poursuivi et il a été reconnu coupable de violences.

Durant les années suivantes, KrissyKross s’est battue pour reconstruire sa vie et la tâche n’a pas été facile. Par manque d’argent, elle n’a jamais pu se confier à un thérapeute et elle a donc décidé un beau matin de partager sur Imgur une sélection de plusieurs SMS envoyés par son ex-mari, des SMS qui donnent une idée assez nette du calvaire qu’elle a dû endurer. Elle espère qu’ils ouvriront les yeux aux autres femmes victimes de violence domestique et qu’ils les pousseront à reprendre le contrôle de leur vie.

My domestic violence tale, yadda, yadda, yadda.