La vraie histoire de Thanksgiving

On nous a toujours enseigné que Thanksgiving est né en 1621 quand les sociétés européennes paysannes (pèlerins) et les Amérindiens se sont réunis pour une fête glorieuse, établissant une coexistence pacifique entre eux. Sauf que les véritables dessous de cette histoire restent flous.

Tous les ans, le quatrième jeudi du mois de novembre, les Américains célèbrent Thanksgiving. La célébration aura donc lieu cette année le 26 novembre. Il s’agit d’une fête traditionnelle durant laquelle amis et membres de la famille se réunissent autour d’un repas mitonné avec soin. Au menu : dinde farcie, tarte à la citronnelle, purée de pommes de terre, haricots verts en daube et bien plus encore. Historiquement, le premier Thankgiving a été célébré à Plymouth en 1621. Mais comme le note Allthatinteresting.com, cette fête est souvent interprétée de manière inexacte. Son histoire mythique cache d’ailleurs les douloureuses vérités sur la façon dont la relation entre les Amérindiens et les colons anglais a commencé.

Photo de Jill Wellington – Pixabay.com

Bien que, selon les historiens, les deux parties se soient réunies pour faire la fête pendant trois jours, entre la fin septembre et la mi-novembre 1621, nul ne sait exactement si les peuples autochtones ont été réellement invités.

La célébration de la récolte, une fête courante en Amérique

La considération la plus répandue sur le premier Thanksgiving la décrit comme une fête historique ayant été organisée pour marquer l’établissement de la paix entre les pèlerins et les Amérindiens. Avec l’aide de ces derniers, notamment des membres de la tribu Wampanoag, les colons auraient réussi à s’adapter rapidement à leur nouvel environnement après leur débarquement dans le Massachusetts moderne en 1620.

Grâce à cette aide, les pèlerins auraient également réussi à avoir une récolte d’automne réussie. Pour les remercier les aborigènes, un grand rassemblement autour de tables bien garnies a ainsi eu lieu en novembre 1621. Cet évènement sera plus tard considéré comme le premier Thanksgiving. Cependant, avant cette époque, la célébration de la récolte était déjà courante chez les Amérindiens…

Une célébration nationale à partir de 1789 ?

La fête n’est pas tout de suite devenue un évènement national. Certains historiens avancent que George Washington a été le premier à décréter une journée nationale de Thanksgiving en 1789. Sauf que tous les Américains n’ont probablement pas été au courant de la nouvelle.

D’après le musée Plimoth Plantation (Massachusetts), Thanksgiving n’a été célébré qu’à partir de 1830. Mais c’est grâce à Abraham Lincoln que l’évènement a été commémoré de manière officielle à partir de 1863.

Quelle que soit la véritable origine de Thanksgiving, rappelons tout de même qu’il s’agit de nos jours de l’une des fêtes les populaires aux États-Unis !