La Warner s’est attaquée à une campagne lancée sur KickStarter à cause d’un titre trop proche de l’univers de Harry Potter

Une campagne lancée sur Kickstarter a récemment été attaquée par Warner Bros parce que son titre « The Monster Book of Monsters » était trop proche d’un livre que l’on peut retrouver dans l’univers d’Harry Potter. La campagne en question vise à sortir un livre de cent histoires de monstres qui ont notamment été écrites par des auteurs à succès ainsi que par des auteurs présents sur Reddit NoSleep, une plateforme qui permet aux auteurs de publier des histoires d’horreur réalistes.

Notons que ce n’est pas la première fois que Warner Bros s’attaque à des projets similaires à celui-ci.

En 2009, les avocats de la société de production sont intervenus lorsqu’une femme a voulu organiser un dîner “Harry Potter” pour Halloween.

Cette dernière a notamment été contrainte de changer le nom de son dîner. De même, le festival Harry Potter à Odense, au Danemark, a également été contraint de changer son nom en Festival Magic Days suite aux plaintes de la firme.

Un projet modeste

Au total, 70 auteurs ont participé au projet « The Monster Book of Monsters ». Pour l’instant, les objectifs de la collecte de fonds sur la plateforme de financement participatif sont très modestes.

Ils visent notamment à collecter un total de 4 440 euros d’ici le début de l’année 2019, un objectif qui pourrait facilement être atteint en quelques jours.

Les fonds collectés devraient non seulement être consacrés à la production des livres, mais également à la production d’une courte bande annonce sur les récits du livre. L’ensemble serait ensuite envoyé aux studios de production cinématographiques en tant que proposition de série.

Warner Bros a revendiqué ses droits d’auteur

Malheureusement, Warner Bros a mis des bâtons dans les roues du projet pour des questions de droits d’auteur. Selon la société de production, « The Monster Book of Monsters » aurait été inspiré par Harry Potter car il existe déjà un « Livre des monstres » dans l’œuvre de J. K. Rowling.

De leur côté, les exploitant du projet n’ont pas tenu à engager de litiges potentiellement coûteux à cet égard. Toutes les références à cet égard ont par conséquent été retirés du livre et la campagne a été renommée « The Monster Film Project ». De cette façon, Warner Bros n’aura plus aucun motif pour s’attaquer au projet.