La Xbox Series X ne proposera pas d’exclusivités pendant un ou deux ans et c’est une très bonne nouvelle

Matt Booty, l’homme en charge des Xbox Game Studios, a profité d’une interview menée par MCV pour indiquer que la Xbox Series X ne proposera pas d’exclusivités pendant un ou deux ans. Et c’est une très bonne nouvelle.

Pour beaucoup, le succès d’une console tient principalement à son line up de lancement et à ses exclusivités. Il semblerait que Microsoft, de son côté, ne soit pas totalement de cet avis. Ou du moins pas comme on pourrait le penser. Interrogé par le site MCV, l’homme fort des Xbox Game Studios a en effet confirmé que la Xbox Series X ne proposera pas d’exclusivités tout de suite.

La Xbox Series X et son design atypique

La Xbox Series X et son design atypique

L’information a provoqué de vives réactions au sein des rédactions, dans les cabinets d’analyse et chez les fans.

Xbox Series X : pas d’exclus pendant un à deux ans

Néanmoins, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette décision est plutôt une bonne nouvelle pour les joueurs.

En réalité, Matt Booty n’a pas réellement dit que la Xbox Series X n’aura aucune exclusivité, simplement que les développeurs souhaitant proposer des titres sur la console devront également s’assurer de proposer une version adaptée aux PC et à la Xbox One. Une nuance importante, à ne pas en douter.

Microsoft prend peut-être un risque, mais la firme ne souhaite pas tourner le dos à celles et ceux qui ont investi dans une Xbox One. C’est ce qui l’a poussée à mettre en place cette phase de transition.

Cette stratégie peut surprendre, mais elle est en réalité plutôt futée. Si aucun prix n’a encore été évoqué, la Xbox Series X devrait être proposée, au mieux, au prix de la Xbox One X à sa sortie et donc autour des 499 €. Tout le monde n’aura donc pas les moyens de passer à la next gen.

Une phase de transition pour ne pas exclure les joueurs

Microsoft l’a compris et c’est précisément ce qui a poussé la firme à mettre en place cette période de transition.

De son côté, Sony devrait opter pour une toute autre stratégie. Si l’on en croit Jason Schreier, la PlayStation 5 devrait en effet proposer des exclusivités dès le lancement de la console, des exclusivités dont il ne sera pas possible de profiter sur la PlayStation 4 et ses différentes déclinaisons.

Reste que Matt Booty n’en est pas resté là et il a également profité de l’interview pour indiquer que plusieurs acquisitions de studios sont encore prévues, mais qu’une pause n’est pas à exclure par la suite. Microsoft a en effet multiplié les rachats depuis 2018.