La YouTubeuse qui a maltraité son chien ne sera pas poursuivie

Brooke Houts, une YouTubeuse, a récemment publié une vidéo dans laquelle elle frappe son chien et lui crache dessus. La séquence a suscité toutes sortes de réactions négatives, y compris des plaintes adressées aux autorités. Selon la police, la poursuite n’aura pas lieu, car les preuves apportées sont insuffisantes pour inculper Brooke.

L’interaction de la jeune femme avec son chien n’atteindrait pas le niveau d’abus criminel requis.

Crédits Pixabay

Cependant, il y a des gens qui sont toujours choqués par le fait que la YouTubeuse ait encore le droit de garder Sphinx, son doberman. Les enquêteurs ont jugé que le chien n’était pas en danger immédiat. Par ailleurs, Brooke a immédiatement présenté de longues excuses, quelques heures après les réactions des internautes.

Il existe une commission qui travaille sur la cruauté et les mauvais traitements infligés aux animaux. « Même si l’affaire sera bientôt classée, on peut la réétudier au cas où un nouvel élément se présenterait », a déclaré la police de Los Angeles.

Les dresseurs coûtent cher

Sphinx est un grand doberman, mais il n’est encore qu’un bébé. La vidéo dans laquelle il se fait maltraiter a été accidentellement postée par la star de la plateforme. Celle-ci a rapidement supprimé la séquence, mais certains internautes l’ont enregistrée et diffusée sur les réseaux sociaux.

Apparemment, l’animal a exaspéré la jeune femme, car il ne lui obéissait pas.

Brooke Houts a fait face à de nombreux reproches et a été bombardée de critiques. Elle a essayé, en vain, de justifier ses actes en expliquant à quel point les dresseurs coûtent cher.

« Est-ce que j’aurais dû me mettre en colère comme je l’ai fait dans cette vidéo ? Non. Est-ce que j’aurais dû hurler contre lui ? Non. Cependant, quand mon doberman de 34 kilos me saute dessus avec la gueule ouverte, je dois, comme tout propriétaire de chien, lui montrer que ce comportement n’est pas acceptable », a expliqué Brooke Houts sur Twitter.

Bannie de la communauté

Malgré des excuses présentées dans une autre vidéo, la communauté des YouTubeurs lui en veut terriblement. Elle a fini par fermer son compte Instagram.

Depuis, elle a préféré garder le silence en ne postant aucune nouvelle vidéo. Pourtant, sa chaîne compte environ trois cent quarante mille abonnés.

Mots-clés youtube