L’acteur Troy Baker (The Last of Us) fait la promo d’un site de NFTs et se tape la honte

Faire la promotion de toute start-up liée à la crypto est un jeu particulièrement dangereux sur Twitter—et l’acteur Troy Baker en a récemment fait les frais au cours de ce week-end. Vendredi dernier, la célèbre voix bien connue des amateurs de jeux vidéo a annoncé former un partenariat avec le Voiceverse NFTs, un site ayant pour projet la commercialisation d’un nouveau genre de jetons non fongibles permettant l’accès à une voix virtuelle… Et s’est vite fait descendre par une foule d’internautes avertis, voyant dans ce tweet un nouveau moyen de faire de l’argent facile sur un mouvement de spéculation toujours plus important.

Naughty Dog

Ici la voix

On aimerait bien essayer de décrire avec précision les tenantes et les aboutissants des “Voice NFTs”, mais le concept est tellement flou qu’on ne peut que se contenter d’une vague approximation. D’après le compte twitter officiel du site, il s’agit de NFTs permettant l’accès à une voix tirée d’une intelligence artificielle permettant de crée “toutes sortes de contenu vocal“, allant des aux podcasts audios.

Ces NFTs ont pour ambition de permettre l’accès aux ressources de doublage professionnel pour les personnes aux “moyens limités“—ce qui est assez ironique quand on connait la majorité du marché cible des NFTs qui n’est pas du genre à galérer en fin de mois. À terme, ces voice NFTs promettent une synergie avec les “mondes du metaverses” en donnant une voix personnalisée aux avatars des utilisateurs—tant bien même tous ces concepts tiennent pour le moment du simple rêve réveillé de techbros en manque d’investissement fumeux.

Tout le monde déteste Troy

Qu’à cela tienne, ce nouveau projet NFTs a tout de même réussi à se trouver un partenaire de choix pour assurer sa pub en la personne de Troy Baker. Le célèbre acteur de doublage américain qui compte parmi les voix les plus reconnaissables de l’industrie du jeu vidéo (The Last of Us, Uncharted 4) s’est fendu d’un tweet pour annoncer sa collaboration avec le Voiceverse NFT… Il n’en fallait pas plus pour que les légions de crypto-sceptiques des quatre coins de la toile viennent lui tomber dessus en unisson, avec plus de 12,000 quote-tweets ; le genre de ratio de mauvais augure.

Plusieurs personnalités de l’industrie ont également exprimé leur mécontentement à Baker face à ce partenariat très mal perçu, comme Josh Sawyer (réalisateur de Fallout: New Vegas), le youtubeur Matt McMuscles et le streamer Cohh Carnage. À noter que l’actrice Charlet Chung, qui prête ses cordes vocales au personnage de D.Va dans Overwatch, est également partenaire du Voiceverse NFT—mais s’est habilement défendu d’une quelconque promo sur son compte Twitter officiel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.