L’agriculture a été inventée par les fourmis

Les fourmis pourraient être à l’origine de l’agriculture. Une enquête a été menée par le Smithsonian’s National Museum of Natural History dans le but de vérifier cette hypothèse. Les résultats, publiés dans la revue britannique Proceedings of the Royal Society B, ont démontré que ces insectes s’adonnaient à la culture de champignons. Mieux, elles savent le faire depuis plusieurs millions d’années, avant que l’homme ne découvre l’agriculture.

Baptisées les fourmis champignonnistes, ces étonnantes petites bêtes sont qualifiées de « l’un des rares groupes d’animaux à avoir développé l’agriculture. » Michael Branstetter, coauteur de l’étude, explique que les champignons sont cultivés dans la fourmilière même, donnant lieu à de vastes champs souterrains.

Fourmis agriculture

Pour le moment, les chercheurs n’ont pas encore trouvé l’explication à cette capacité précoce que possèdent ces fourmis dites « agricultrices ».

Tout a commencé en Amérique du Sud

Toujours selon les explications de Michael Branstetter, les fourmis ont commencé à cultiver des champignons il y a environ trente millions d’années. Les premiers champs souterrains ont vu le jour en Amérique du Sud. Plus précisément dans les régions arides où les champignons ne peuvent se développer naturellement.

Ces minuscules insectes seraient d’ailleurs à l’origine d’une nouvelle espèce de champignons qui pourrait survivre à l’état sauvage, sans besoin de soins spécifiques.

Pour le moment, seules les fourmis d’Amérique du Sud sont connues pour pratiquer la culture de champignons. Cependant, il faut savoir que ce type d’agriculture est également pratiqué par les termites en Afrique et en Asie.

Les fourmis agricultrices protègent leur culture

Les fourmis agricultrices ou champignonnistes ne se contentent pas seulement de cultiver les champignons. Les résultats des enquêtes ont également démontré qu’elles défendent jalousement leurs champs souterrains. Elles protègent la culture contre la prolifération des parasites en érigeant une espèce de cocon antifongique aux alentours. Avec leurs mandibules, elles sont également capables de « désherber » le champ.

Pour le moment, le mystère plane encore en ce qui concerne les techniques agricultures utilisées par ces petites bêtes. Comment sont-elles parvenues à faire pousser des champignons, plusieurs millions d’années avant même que les humains ne sachent cultiver quoi que ce soit ?

Les recherches continuent pour percer tous les secrets de ces minuscules travailleuses.