L’air sain de plus en plus rare

Une étude a été menée tout récemment et elle a permis de constater que l’air devenait de plus en plus pollué n’importe où dans le monde.

Selon le rapport portant sur l’état de l’air, seuls 5% de la population mondiale respirerait de l’air sain, les 95% seraient ainsi exposés à de l’air pollué. Des progrès sont toutefois notés dans certaines régions du monde.

Depuis l’année 2016, environ 6,1 millions de personnes sont mortes en raison de cette pollution de l’air. Cette cause serait actuellement au 4ème rang mondial des causes de mortalité les plus courantes. Ce phénomène est l’un des principaux facteurs des maladies cardio-vasculaires ainsi que du cancer des poumons et toutes autres maladies ayant attrait aux maladies pulmonaires.

Ce rapport vient d’HEI, un organisme en charge de l’étude de l’impact de l’environnement sur l’être humain.

L’Health Effect Institute

L’Health Effect Institute est une entité chargée de mesurer l’impact de la pollution sur la santé humaine. Son Vice-Président s’est expliqué sur le sujet, notamment sur les conséquences néfastes qu’engendrerait la pollution.

Du point de vue de Bob O’Keefe, la mort prématurée de l’homme est la conséquence de cet environnement hostile. La pollution de l’air cause une difficulté respiratoire des personnes touchées par les maladies respiratoires que ce soit les jeunes ou les plus âgées.

Les zones les moins polluées

Généralement, ce sont les régions et pays les plus développés qui sont les plus pollués. Des milliards de personnes sont touchées par le problème. Toutefois, les zones rurales de l’Afrique du Nord, de l’Afrique de l’Ouest et du Moyen-Orient sont également touchées. C’est la combustion telle que celle du charbon qui pollue l’intérieur des foyers.

De grands progrès ont été apportés : l’Inde et la Chine ont réduit leur taux de pollution de l’air en apportant l’électricité au sein des foyers et la cessation temporaire des activités de 40% des usines. L’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada ainsi que la plupart des pays nordiques sont épargnés par cette pollution atmosphérique.

L’HEI lutte sans cesse contre la pollution atmosphérique. Un graphe interactif est mis en ligne sur son site pour voir le taux de pollution de chaque pays. La mise en place d’une action visant à réduire la pollution est en cours actuellement.

Mots-clés écologiepollution