L’Airbus A310 Zéro G va vous faire flotter en apesanteur

Novespace, une filiale de l’agence spatiale française, a fait décoller pour la première fois son Airbus A-310 Zéro G. Avec succès puisque tout s’est très bien passé.

Si vous ne le connaissez pas encore, alors sachez que Novespace est une filiale de l’agence spatiale française. Elle a pour spécialité d’étudier les effets de l’apesanteur sur l’organisme en organisant des vols « Zéro G » à l’aide d’avions spécialement préparés pour l’occasion. Des avions capables de reproduire les effets de l’apesanteur durant quelques instants.

Airbus A310 Zéro G

Novespace a un nouvel avion pour mener ses expériences.

Jusqu’à présent, elle utilisait un Airbus A300 pour mener ses différents tests. L’appareil est resté en service pendant dix-huit années, avant de prendre sa retraite. Durant toute sa carrière, il aura mené 112 campagnes de vol, pour 70 heures d’apesanteur cumulées. Impressionnant, non ?

L’A310 « Zéro G » aura coûté 2,5 millions d’euros à l’achat, et 4 millions pour sa reconfiguration

L’agence a donc investi dans un nouveau modèle, l’Airbus A310, qui a été spécialement équipé pour l’occasion.

Pour faire flotter ses passagers dans les airs, l’appareil doit commencer par atteindre la vitesse de 810 km/h. Lorsque c’est fait, il doit se redresser pour se placer à 47 degrés tout en réduisant la puissance de ses moteurs pour provoquer la chute de l’appareil.

L’effet ne peut être maintenu que pendant vingt-deux secondes mais il peut être répété une trentaine de fois pour chaque vol.

L’A310 « Zéro G » a aussi été équipé pour accueillir du matériel scientifique. Les chercheurs peuvent donc utiliser l’appareil pour effectuer les expériences de leur choix. Pour son premier vol, l’avion embarquait une quarantaine de scientifiques. Tout s’est très bien passé et les premiers tests ont été particulièrement concluants. Les personnes présentes à bord ont eu l’impression que la mise en apesanteur était à la fois plus facile et plus douce.

Notez pour finir que l’avion a été racheté à l’armée allemande pour 2,5 millions d’euros. Les différents ajustements mis en place ont coûté 4 millions d’euros de plus. Si Novespace travaille beaucoup avec les agences, il organise aussi de temps à autres des vols à l’attention du grand public.

Mots-clés airbusnovespace