L’alcool de morse, le buzz enfin dévoilé…

C’est au début du mois que j’ai reçu un mail très étrange, me proposant de goûter une toute nouvelle boisson : l’alcool de morse. Alors forcément, moi, quand on me parle d’alcool, je me porte tout de suite volontaire. Un foie, il faut l’entretenir. J’ai donc renvoyé un mail dans la minute histoire de filer mes coordonnées à l’homme mystérieux qui m’avait ainsi contacté. Et depuis, plus rien. Enfin jusqu’à ce matin, lorsque mon facteur s’est pointé pour sonner à ma porte.

Oui, aujourd’hui je ne bossais pas. Je sais, nous sommes mardi et c’est tout simplement lamentable mais c’est ainsi : j’ai de la chance et vous non. Cela dit, le facteur m’a quand même réveillé, hein… Quelle idée, aussi, de passer chez les gens à 9h30 en pleine semaine… Donc il s’est pointé avec un énorme tube en carton qui m’a immédiatement permis de comprendre qu’il s’agissait là d’une affaire liée à ce fameux alcool de morse dont je n’avais plus aucune nouvelle.

Bon, en même temps, le tube en carton portait aussi une mention très explicite, ce qui ne laissait aucune place au hasard.

Après l’avoir délicatement ouvert à coups de couteau (je ne suis pas du matin), je me suis retrouvé face à trois canettes de 250ml. Oui, trois canettes et même pas un petit message pour me féliciter d’être moi. Une honte, je vous assure. Forcément, comme n’importe quel professionnel de l’information, j’ai immédiatement entrepris de goûter cette toute nouvelle boisson.

Et là, le choc : elle ne contient pas d’alcool ! Pas même une goutte. Bon, en même temps, ce n’est pas plus mal parce que boire tout seul à 9h30 quand on se réveille, qu’on porte juste un caleçon et qu’on est pas rasé, c’est un peu moyen, même pour un fonctionnaire.

Au goût, donc, on retrouve un peu la Redbull ou la Darkdog, pour ceux qui connaissent. Visiblement, l’ensemble ne contient pas de taurine, ce que je trouve un peu dommage. Votre humble serviteur en a profité pour tourner et retourner la canette dans tous les sens afin d’y voir un peu plus clair. Une seule information se dégageait du reste, à savoir l’adresse d’un site : http://www.doyouspeakpengoo.com.

Un site plutôt bizarre, qui met en avant le voyage, le tourisme. Parmi les différentes rubriques, on retrouve donc un coin pour connaître certaines traditions de certains pays, un dictionnaire d’expressions en MP3 histoire d’apprendre les bases, quelques vidéos et un grand jeu-concours qui vous propose de gagner des places pour des vols long-courriers ou des cours de langue.

Comme quoi, l’alcool peut mener à tout, y compris en Russie ou au Japon. Maintenant, j’ai un peu de mal à voir le rapport entre l’alcool de morse et les voyages, mais je ne suis peut-être pas encore très bien réveillé, allez savoir. Ce qui est sûr, c’est que les deux entreprises qui se cachent derrière cette opération sont KLM et Berlitz, qu’on ne présente plus.

Après voilà, j’ignore quel sera le résultat de cette campagne. Je sais juste que tout le monde peut y participer, à condition de répondre correctement à la question posée. Cela dit, les plus observateurs d’entre vous n’auront aucun mal à trouver la réponse puisqu’elle se cache dans ce billet. Subtil, le Fred. Et si je gagne un voyage au Japon, ce ne sera pas la peine de me supplier de vous emmener avec moi. Non, parce que je sais déjà à qui je le proposerai !

Mots-clés buzztourismevoyage