L’Allemagne veut s’intéresser à la position dominante d’Apple dans son procès contre Epic Games

Le combat judiciaire entre Apple et Epic Games pourrait avoir des conséquences inattendues. Un combat débuté voilà deux semaines entre les deux géants, alors que le premier est accusé de monopole par le second. Car c’est bien là ce qui dérange Epic Games : l’obligation, sous iOS, de passer par l’App Store et ses 30% de commission. En proposant son propre mode de paiement pour Fortnite sur les appareils Apple, la société aura provoqué son bannissement, ainsi que la clôture de son compte développeur. Une décision que la firme de Cupertino dit regretter, invitant Epic Games à respecter ses règles.

Et comme l’explique Reuters, cette affaire a attiré l’attention de l’Allemagne.

Crédits Pixabay

L’Allemagne souhaite se pencher sur le cas de la position dominante d’Apple, dénoncée par Epic Games.

L’attention de l’Allemagne attirée par le combat judiciaire entre Apple et Epic Games

Comme l’explique Reuters, le combat entre Epic Games et Apple a eu une conséquence : attirer l’attention de l’Office fédéral de lutte contre les cartels, en Allemagne. Ce dernier a décidé de jeter un œil à l’affaire, comme l’explique son dirigeant, Andreas Mundt : “nous ne sommes qu’au commencement, mais nous suivons l’affaire de très près“.

L’homme a également expliqué que le combat entre Apple et Epic Games “a attiré notre attention“.

Il est fort possible que l’Office fédéral de lutte contre les cartels décide d’ouvrir une enquête à ce propos. Ce dernier a le pouvoir de faire la lumière sur les grosses sociétés de nouvelles technologies pour découvrir si elles abusent d’une position dominante, capable de bousculer une industrie pour agir à leur guise. L’Office fédéral de lutte contre les cartels a également le pouvoir d’infliger des amendes, qui peuvent être salées.

Dans cette bataille judiciaire, Epic Games a été rejoint par Facebook, qui critique également la commission de 30% de l’App Store. Bien évidemment, il s’agit avant tout d’un combat commercial, chacun défendant ses intérêts.

Car pour Epic Games, mettre fin au monopole d’Apple si la justice tranche en sa faveur lui permettrait de proposer l’Epic Games Store sur les appareils iOS. Mais également s’affranchir de l’énorme commission d’Apple, et donc beaucoup plus d’argent dans sa poche.