iPhone 6 : le premier modèle en août, le second en septembre ?

Le lancement de l’iPhone 6 se fera-t-il en deux étapes ? C’est ce que semble indiquer de nouvelles rumeurs en provenance de Taïwan. Selon ces dernières, Apple aurait effectivement décidé de ne pas lancer ses deux prochains smartphones au même moment. Non, et le premier modèle pourrait ainsi être présenté un peu plus tôt qu’à l’accoutumée, soit dès le mois d’août. Le second, pour sa part, aurait droit à sa propre Keynote pour la rentrée, et donc pour septembre.

Comme chacun le sait, ou devrait le savoir, l’iPhone 6 devrait en réalité se décliner en deux modèles. Le premier embarquerait un écran de 4,7 pouces tandis que le second se positionnerait sur le segment des phablettes avec un écran de 5,5 pouces. L’idée étant de toucher un public le plus large possible pour gagner de nouvelles parts de marché.

Deux lancements iPhone 6

Photo par Sonny Dickson.

Selon la dernière étude de Kantar Worldpanel Comtech, Android représenterait effectivement 65,1% de parts de marché en France, contre 23,4% pour iOS. Une tendance qui ne toucherait pas seulement l’hexagone puisque le petit robot vert détiendrait aussi 88% de parts de marché en Espagne, 80% en Chine et 57,6% aux Etats-Unis. Si vous aimez les chiffres et les études, sachez que j’avais consacré un article complet au sujet sur Presse-Citron, un article que vous pouvez retrouver ici.

Une jolie manière de faire beaucoup de bruit ?

Dans ce contexte, Apple se doit de réagir au plus vite et de frapper un grand coup, et ce d’autant que la firme tire une grosse partie de ses revenus de sa division mobile et de sa boutique d’applications.

Mais voilà, produire deux smartphones en même temps n’est pas une mince affaire. D’après les dernières rumeurs en date, Apple serait ainsi confronté à un certain nombre de problèmes épineux, des problèmes touchant notamment sa phablette et plus précisément sa batterie. La faute à son boitier, beaucoup trop fin.

Serait-ce la raison de ce changement de planning ? Pas forcément. En réalité, les sources évoquées un peu plus haut dans l’article ne donnent pas d’explication à ce revirement de situation. Pas mal de gens pensent cependant que ce serait une façon pour Apple d’occuper le marché et de s’assurer de faire un maximum de bruit.

Il faut dire qu’il y aurait de quoi faire entre la WWDC en juin, le lancement d’un premier iPhone 6 en août, le lancement d’un second iPhone 6 en septembre et l’arrivée d’une iWatch dans la foulée. Il ne manquerait plus qu’une poignée de Mac en prime pour préparer correctement les fêtes de fin d’année.

Via