L’ancien consultant spécial de Donald Trump impliqué dans une tentative d’infiltration de Facebook ?

Apparemment, lors de la campagne présidentielle de 2016, la Russie n’était pas la seule à avoir eu l’idée d’infiltrer Facebook. Stephen Bannon, actuellement président exécutif du site Breitbart News, voulait infiltrer le réseau social par l’un de ses hommes de main quand il n’était encore que rédacteur en chef du site.

En début août 2016, Stephen Bannon entre en contact avec un membre de l’organisation antiavortement Family Research Council, Chris Gacek pour trouver un moyen d’y parvenir. Il deviendra, dix jours plus tard, le directeur de campagne de Donald Trump. Chris Gacek lui aurait d’ailleurs transmis une stratégie pour parvenir à cette infiltration.

IA Facebook

À l’époque, WhatsApp, filiale de Facebook, recrute et l’idée est de mettre quelqu’un venant de Breitbart News au poste pour soutirer des informations sur le réseau social et les transmettre au site.

La question en suspens, le plan a-t-il abouti ou non ?

Stephen Bannon se hâte de reporter cette stratégie au responsable de la technologie du site Breitbart, Milo Yiannopoulos. Néanmoins, plus les échanges ont lieu et plus l’une des personnes mises dans la confidence se montre perplexe quant à la mise en œuvre de ce plan.

BuzzFeed, qui n’a pas reçu de réponse venant de Stephen Bannon ou des autres intervenants sur ces informations, ignore la fin de ce scénario si oui ou non, le plan a dépassé le stade des spéculations ou s’il a été avorté.

Facebook, victime de son propre succès ?

Néanmoins, cette suggestion d’infiltration montre à quel point Facebook est considéré comme un outil important dans la politique. D’un côté,   Facebook est vu comme le porte-étendard des valeurs de gauche de la Silicon Valley tandis que d’un autre côté, il est grandement utilisé pour émettre et partager ses propres opinions.

Le réseau social a récemment essuyé des critiques concernant ses bulles de filtrage. Il a également été soupçonné d’avoir joué un rôle important dans l’élection de Donald Trump. Toutefois, il est indéniable que Facebook fait l’objet de convoitise de plusieurs groupes.

Le scandale lié aux publicités ciblées russes, révélé par Facebook le 06 septembre 2017 est une preuve saisissante. Face aux récentes découvertes, Facebook s’affaiblit petit à petit.

Depuis, Stephen Bannon est revenu sur le devant de la scène et il anime désormais un show radio diffusé sur les ondes américaines.