L’ancien patron de Nintendo of America estime que le jeu en streaming sera un tournant dans l’industrie

Bien que n’appartenant désormais plus à l’un des principaux acteurs du marché vidéoludique, Reggie Fils-Aimé, ancien président de Nintendo of America, pressent que le jeu en streaming va être un marqueur d’importance au sein de l’industrie.

Pour qui est relativement au fait de l’évolution du marché du jeu vidéo, prédire l’avenir pourrait se résumer à : du format dématérialisé encore et toujours, du DLC annoncé en même temps que l’existence du jeu et Nintendo maître du monde.

Une manette de gamer.

Crédits Pixabay

À l’occasion de la récente cérémonie des Game Awards 2019, The Hollywood Reporter a pu s’entretenir avec Reggie Fils-Aimé, président de Nintendo of America de 2003 à 2019. Et si notre homme ne s’est pas directement exprimé sur son ancien employeur, il a néanmoins fait entendre une parole à considérer sur le futur du jeu vidéo.

Reggie Fils-Aimé voit le jeu en streaming prendre de l’ampleur dans les 10 ans à venir

“La technologie est en train d’évoluer vers le nuage et les vitesses de téléchargement d’augmenter, ce qui signifie est que vous allez être capable de jouer à n’importe quel jeu sur n’importe quel appareil à tout moment”, a déclaré Reggie Fils-Aimé.

Ce dernier a ensuite précisé son propos : “Cela va arriver dans les dix années à venir et il s’agira de quelque chose de vraiment significatif pour les joueurs.”

Pour l’heure, Sony apparaît comme la première figure de l’industrie vidéoludique à avoir lancé un service à 100% tourné avec le streaming avec PlayStation Now. Le Project xCloud de Microsoft n’en est encore qu’à sa phase de prévisualisation, et le 14 novembre dernier, la plate-forme Stadia de Google était lancée sur quatorze marchés.

À voir si les prochaines consoles de jeu de Sony et Microsoft mettront toujours plus l’accent vers le jeu physiquement dépossédé de son acheteur. Mais pour inciter les joueurs à souscrire à une formule d’abonnement, et donc à accéder à un catalogue conséquent de titres, il faudra vraisemblablement s’en tenir à des jeux de l’ancienne génération pendant un bon moment.

Pour terminer sur une amusante anecdote, Reggie Fils-Aimé indique plus loin dans l’entretien que sa première machine de jeu a été une Super Nintendo et qu’il a terminé Super Mario World avec 99 vies au compteur. Finalement, en lieu et place d’un sourire jusqu’aux oreilles, Regginator provoquerait plutôt de la crainte mêlée de respect maintenant.