L’application de France Musique a été supprimée de l’AppStore à cause d’une émission érotique

Apple ne plaisante pas avec les contenus pour adultes. L’équipe de Radio France vient d’ailleurs d’en faire les frais et l’application France Musique a ainsi été supprimée de l’AppStore à cause d’une simple émission jugée comme trop érotique.

Radio France compte plusieurs stations à son catalogue. Des stations comme FIP, France Bleu, France Culture, le Mouv’ ou même France Musique. Chaque radio a son propre style, bien sûr, et cette dernière se concentre plutôt sur la musique classique ainsi que sur le jazz.

France Musique Apple

L’érotisme et Apple ne font pas bon ménage.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas nécessaire se mettre sur un poste pour pouvoir profiter de ses stations. La plupart d’entre elles ont pris le virage du numérique et elles sont ainsi présentes sur les boutiques d’applications de nos plateformes.

L’érotisme n’est pas le bienvenu sur l’AppStore

C’est notamment le cas de France Musique, dont l’application était disponible à la fois sur Android et sur iOS.

Mais voilà, la politique de l’AppStore est assez stricte et les équipes de validation de la boutique ont fait le choix de supprimer l’application de leur boutique suite à la diffusion d’une émission érotique.

France Musique a effectivement consacré un programme sur les musiques érotiques, en illustrant l’émission avec un tableau de Manet, Olympia. Tableau présentant une femme nue, allongée sur un divan.

Sans surprise, Apple n’a pas apprécié le clin d’oeil et la firme a donc pris la décision de suspendre l’application en attendant qu’elle rentre dans les clous.

En attendant, si l’aventure vous tente, sachez que l’émission est disponible à cette adresse : francemusique.fr/emission/dans-l-air-du-soir/…/erotisme. Vous pouvez aussi la retrouver en téléchargeant l’application de France Musique sur votre téléphone Android.

Notez tout de même que la firme de Cupertino n’est pas la seule à avoir une politique très stricte en la matière. Facebook applique les mêmes règles lui aussi.

Mots-clés appleappstore