L’Arabie Saoudite et SoftBank Group projettent de construire la plus grande centrale solaire du monde

SoftBank Group et l’Arabie Saoudite ont un projet en commun : construire la plus grande centrale solaire au monde. Ce projet nécessite un investissement d’environ deux cents milliards de dollars. Un protocole d’accord a été signé entre l’Arabie Saoudie et SoftBank Group dans lequel le groupe débloquait les fonds prévus pour la mise en œuvre de ce projet.

SoftBank Group n’en est pas à son premier investissement d’envergure. Le groupe est connu pour ne pas avoir la main légère sur ses investissements.

L’année dernière, le groupe aurait investi plus de trente-cinq milliards de dollars dans plusieurs entreprises, notamment Uber, ARM, Flipkart, Nvidia, One97 Communications ou encore Oyo Rooms.

Cette fois-ci, la société de holding japonaise compte investir dans l’énergie solaire. Selon les pronostics, ce projet sera de loin le plus important jamais réalisé jusqu’à ce jour.

Une centrale solaire avec une capacité de 200 gigawatts

Selon les informations recueillies par Bloomberg New Energy Finance, ce projet de construction d’une centrale solaire est le premier grand projet en matière d’exploitation de l’énergie solaire. Le second projet est le Solar ChoiceBulli Creek PV, une centrale solaire qui sera construite en Australie.

La première centrale solaire, celle à construire par SoftBank Group et l’Arabie Saoudite, atteindra une capacité de deux cents gigawatts d’ici l’année 2030, celle qui se trouvera en Australie n’aura qu’une capacité de deux cents gigawatts. La construction de cette dernière est prévue prendre fin en 2023.

Un projet très fructueux pour l’Arabie Saoudite

Le prince héritier saoudien Mohammed Bin Salman a déclaré le mardi 27 mars 2018 à New York que ce projet avec SoftBank Group créera cent mille emplois dans le pays. De même, cette collaboration est fructueuse pour le pays en ce que l’Arabie Saoudite triplera sa production en électricité et économisera dans la même foulée quarante milliards de dollars.

Depuis la catastrophe nucléaire qui s’est déroulée à Fukushima en 2011, SoftBank a fait des énergies renouvelables son nouveau centre d’intérêt et d’investissement. Hormis son projet en Arabie Saoudite, il investit également dans les projets éoliens et solaires en Asie et en Mongolie.

Softbank a également investi quatre-vingt-treize milliards de dollars de technologie en Arabie Saoudite, un investissement soutenu par le Public Investment Fund du pays et de la Vision Fund.