L’Armée de Terre Cuite s’agrandit avec 200 nouveaux soldats

La Chine a été unifiée par le jeune empereur Qin Shi Huang (221 à 210 avant J.-C.) qui est monté sur le trône à l’âge de 13 ans. Selon les dires, aspirant à devenir immortel, le premier empereur de Chine lançait différentes quêtes dans l’espoir de trouver un élixir de vie.

En même temps, il a veillé à ce que toute une armée de terre cuite l’accompagne dans l’au-delà au cas où il allait inévitablement mourir.

L'Armée de Terre cuite

Crédits Pixabay

L’un des aspects les plus fascinants de ce chef-d’œuvre funéraire est le fait que chaque soldat a des traits distinctifs, comme les expressions, la coiffure et les caractéristiques physiques. Leur rang au sein de l’armée correspond à leur taille. Les experts estiment qu’environ 8000 soldats de terre cuite ont été enterrés aux côtés de l’empereur.

Parmi les 8000, seulement 2000 statuts de terre cuite ont été identifiés. À ce nombre s’ajoutent 200 soldats en argile récemment découverts. Les archéologues ont également trouvé des armes et d’autres artefacts dans la Fosse N°1.

Les 200 soldats ont été sculptés dans deux types de position

Notons qu’il existe trois Fosses principales. Une quatrième Fosse est vide, probablement parce que les travaux se sont arrêtés suite à la mort de l’empereur.

La découverte des 200 guerriers de terre cuite supplémentaires a été annoncée par l’agence de presse Xinhua, qui est gérée par l’État. Les fouilles ont été menées par le chercheur Shen Maosheng. Il a souligné que les soldats nouvellement découverts ont été sculptés dans deux types de position. Certains s’agrippent à des armes, leurs bras sont pliés et leurs poings partiellement serrés. D’autres portent des arcs et leur bras droit est suspendu.

Outre les soldats de terre cuite, les chercheurs ont également mis au jour de précieux artefacts, dont 12 chevaux d’argile, les restes de deux chars, des boucliers colorés, des épées en bronze, des arcs, des armes stockées dans des boîtes et des traces de chantiers.

Ils sont disposés de manière organisée

Par ailleurs, comme les autres soldats préalablement découverts, les 200 guerriers supplémentaires sont disposés de manière organisée. Leur position dépend de leur tâche militaire. Leurs rangs sont également différenciés par des détails sur leur armure et leurs vêtements.

Il faut souligner que cette armée souterraine, construite par environ 700 000 ouvriers, n’est pas le seul monument associé au règne de Qin Shi Huang. Le jeune empereur est également considéré comme l’initiateur de l’édification de la Grande Muraille de Chine.

Sa tombe n’a pas encore été fouillée pour des raisons de préservation et de possibilité de pièges. Pourtant, selon les récits anciens, elle regorge de valeureux objets et informations.

Mots-clés archéologie