L’auteur de The Witcher reconnaît n’avoir jamais joué à des jeux vidéo

Si l’on se demandait ce que l’auteur original de The Witcher pensait de ses adaptations vidéoludiques, le principal intéressé a récemment fait savoir qu’il n’était pas en mesure de faire la moindre comparaison à ce sujet. Tout simplement, car, de son aveu, il n’a jamais joué à un jeu vidéo de sa vie.

On ne saurait négliger que le succès de la franchise The Witcher sur consoles et PC n’est pas seulement dû au talent des Polonais de CD PROJEKT RED, mais aussi à la base installée par l’auteur du matériau original.

Il semblerait que depuis que The Witcher est devenu un jeu vidéo, Andrzej Sapkowski n’ait pas été rétribué comme il le souhaitait. Un accord a toutefois récemment été établi entre les deux parties sur ce point, ce qui pourrait sécuriser l’éventualité d’un The Witcher 4.

Selon Andrzej Sapkowski, les séries TV et les jeux vidéo ne peuvent être comparés

Avec le lancement de la série sur Netflix, l’auteur des livres ne s’est pas privé de donner son avis sur cette nouvelle adaptation de son œuvre. Et d’être apparu plutôt content du traitement effectué :

“J’étais plus que satisfait de l’apparition d’Henry Cavill en tant que The Witcher. c’est un vrai professionnel. Tout comme Viggo Mortensen qui a toujours joué Aragorn [dans Le Seigneur des anneaux], Henry a prêté son visage à Geralt — et il en sera toujours ainsi.”

Mais qu’en est-il de son point de vue sur les jeux vidéo et leur rapport avec la série ? Auprès de Gizmodo, l’écrivain a fait une révélation de taille :

“Je ne peux rien comparer aux jeux vidéo, car je n’y ai jamais joué. Depuis que je suis enfant, je n’ai joué à aucun jeu – à l’exception possiblement du bridge et du poker. Les jeux vidéo ne sont tout simplement pas faits pour moi, je préfère les livres comme divertissement. Quoi qu’il en soit, à mon avis, les séries télévisées et les jeux vidéo – aucun d’entre eux – ne peuvent être comparés. Leur approche, leur fabrication et leur objectif sont trop différents. Vous ne pouvez pas comparer les spaghettis carbonara à un vélo. Même si les deux présentent des avantages et des inconvénients.”

Ce qui peut expliquer qu’Andrzej Sapkowski ait cédé les droits d’exploitation de son œuvre à CD PROJEKT RED sans se soucier des modalités, pensant ainsi que ce projet de jeu vidéo n’allait pas trouver son public.

Mots-clés The witcher