LAX interdit maintenant à Uber et à Lyft de venir chercher des passagers au niveau du terminal

Le 3 octobre dernier, les responsables de l’aéroport international de Los Angeles, ou LAX, ont annoncé de nouvelles règles qui vont affecter les compagnies telles qu’Uber et Lyft.

Selon la nouvelle réglementation, ces dernières ne pourront désormais plus venir chercher des passagers au niveau du terminal. Ceux qui voudront profiter des services d’Uber ou Lyft devront se rendre à un parking réservé situé à côté du Terminal 1.

Crédits Pixabay

Cette situation témoigne de la relation de plus en plus tendue entre les aéroports et les applications qui proposent des services de taxis. Celles-ci sont très souvent associées à la confusion et la congestion qui règnent à l’extérieur de la plupart des aéroports.

D’après les responsables de LAX, les passagers devront ainsi attendre pendant trois à cinq minutes une navette qui va les emmener au parking réservé aux taxis. Selon eux, ils peuvent aussi marcher pendant près de 18 minutes s’ils ne veulent pas prendre la navette.

Les changements au niveau de l’aéroport

Actuellement, LAX est en train de réparer ses routes et ses terminaux vieillissants  pour une somme de 14 milliards de dollars. Ces travaux ont conduit à la fermeture de certaines voies. Selon Keith Wilschetz, directeur exécutif adjoint de la Division des Opérations et de la Gestion des Urgences à Los Angeles World Airports (LAWA), les responsables ont compris que depuis longtemps, il est très difficile de rejoindre la zone des terminaux.

Il a aussi ajouté qu’ils travaillent pour améliorer la situation.

Ces dernières années, d’autres aéroports ont adopté la même stratégie que LAX. Par exemple, l’aéroport international de San Francisco a récemment déplacé le point de prise en charge des passagers par les compagnies de taxis au dernier étage du parking principal. D’après certains passagers, ce changement a amélioré l’efficacité du système d’accueil par les taxis.

Les réponses de Lyft et d’Uber

Par rapport aux nouvelles règles à suivre à l’aéroport international de Los Angeles, Lyft a déclaré qu’ils travaillaient en étroite collaboration avec l’aéroport par rapport aux travaux de réhabilitation des infrastructures.

Ils espèrent ainsi poursuivre leur collaboration pour pouvoir réduire la congestion au niveau des terminaux.

De son côté, un porte-parole d’Uber a indiqué que l’entreprise avait des réticences par rapport à certains aspects du plan de LAX. Les responsables de la société ont alors fait part de leur inquiétude à LAWA et ont déclaré qu’Uber continuera à opérer à l’aéroport.

Avec l’avènement des services de VTC, beaucoup se plaignent des congestions provoquées par les véhicules qu’ils emploient. C’est surtout le cas au niveau des aéroports où la plupart des passagers préfèrent réserver un véhicule à l’avance à l’aide d’une application pour éviter les mauvaises surprises et les files d’attente.

Mots-clés lyftuber