Le 18 août, des IA vont prendre le contrôle de F-16

S’il y a un pays qui ne lésine pas sur les moyens pour perfectionner sa technologie militaire, ce sont bien les États-Unis ! Depuis quelques années, la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) travaille sur un ambitieux programme, le « Air Combat Evolution (ACE) », qui a pour but d’automatiser complètement les combats aériens via l’intelligence artificielle (IA).

Une branche du programme, baptisé « AlphaDogfight Trials », a déjà fait l’objet de deux essais au Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory (APL) : le premier test s’est déroulé en novembre 2019 et le second en janvier 2020. Dans les deux cas, des avions de combat (des F-16) en pleine action étaient contrôlés par des algorithmes améliorés et non par des humains.

Des chasseurs volants dans le ciel

Photo de NAUSHIL ANSARI provenant de Pexels

Pandémie de coronavirus oblige, le troisième et dernier essai du AlphaDogfight Trials se déroulera virtuellement depuis le laboratoire APL. L’évènement a été annoncé pour le 18 au 20 août prochain.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Des tests virtuels… qui promettent d’être épiques

À l’origine, les responsables du programme AlphaDogfight Trials ont prévu quelque chose de grandiose pour ces troisièmes essais durant lequel des algorithmes améliorés et des pilotes de chasse expérimentés vont s’affronter dans de spectaculaires combats aériens.

Comme l’explique le colonel Dan « Animal » Javorsek, responsable du programme à Bureau de la technologie stratégique de la DARPA : « nous n’avons pas pu organiser la finale à l’AFWERX à Las Vegas comme nous l’avions initialement prévu avec des pilotes de chasse de l’école d’armes de l’armée de l’air de la base aérienne voisine de Nellis ».

Le colonel Animal promet toutefois un évènement inoubliable pour les spectateurs. Au programme : une série de combats aériens opposant des équipes de pilotes de chasse expérimentés à des IA développés par les chercheurs du laboratoire APL. Les pilotes humains vont utiliser des algorithmes pour contrôler leur avion à distance, tandis que les avions ennemis seront, quant à eux, contrôlés par des IA. Le but est de « voir comment les algorithmes d’IA se comportent les uns contre les autres ainsi qu’un humain formé par une école d’armes. »

« Que l’humain ou la machine remporte le combat final, les essais AlphaDogfight visent à accroître la confiance dans l’IA. Si l’IA championne gagne le respect d’un pilote de F-16, nous aurons fait un pas de plus vers la réalisation d’une équipe personne-machine efficace dans le combat aérien, ce qui est l’objectif du programme ACE », a fièrement déclaré le colonel Animal.

La DARPA mise des milliards sur l’intelligence artificielle

Pour le département de la défense des États-Unis, l’intelligence artificielle offre un potentiel immense dans le développement de technologies militaires. Il y a deux ans, la DARPA a investi deux milliards de dollars dans l’IA : depuis, ses chercheurs travaillent activement sur le développement d’algorithmes avancés qui sont par exemple capables de « prédire les évènements mondiaux ».

En tout cas, pour ce qui est du troisième test du programme AlphaDogfight Trials, ceux qui veulent suivre l’évènement en direct devront s’inscrire pour pouvoir en profiter : les citoyens américains ont jusqu’au 17 août pour le faire, tandis que les citoyens français n’ont que jusqu’au 11 août !

Le site pour s’inscrire : https://events.jhuapl.edu/event/ab896ac7-6eef-4676-975c-74c6a2670dcd/summary