Le Bitcoin, bientôt une monnaie au Salvador ?

Le Salvador semble croire au Bitcoin. Nayid Bukele, le président à la tête du pays, souhaite en effet introduire une nouvelle législation afin de faire du bitcoin une monnaie légale.

Si le bitcoin n’est pas au meilleur de sa forme, le gouvernement salvadorien semble croire en son avenir. Nayid Bukele, l’homme à la tête du pays, a en effet profité d’une conférence organisée à Miami pour faire une annonce à la fois surprenante et excitante.

Des pièces de Bitcoin
Crédits Unsplash

Il souhaite en effet mettre en place une nouvelle législation afin de faire de la cryptomonnaie… une monnaie légale et courante.

Le Bitcoin utilisé comme monnaie au Salvador

Si cette législation aboutit, alors le Salvador deviendra du même coup le premier pays souverain à adopter le bitcoin comme une monnaie légale.

L’annonce a été faite durant un événement organisé à Miami, un événement entièrement tourné vers la cryptomonnaie. Nayid Bukele faisait partie des participants et il a alors fait une annonce que personne n’avait vraiment anticipé.

Après être revenu sur les nombreux avantages du Bitcoin, l’homme a ainsi annoncé son intention de faire de la cryptomonnaie une monnaie légale et courante dans son pays.

Un projet de loi bien engagé

Le projet est ambitieux, mais le président salvadorien semble avoir une idée assez nette de la forme que pourrait adopter cette nouvelle législation. Il a ainsi indiqué avoir mis au point un partenariat avec l’entreprise Strike, une entreprise spécialisée dans la création et la gestion de portefeuilles numériques, afin de mettre au point une infrastructure financière capable de soutenir le projet. Une infrastructure qui reposera intégralement sur le bitcoin, les autres cryptomonnaies ne faisant pas partie de l’initiative.

De plus, Bukele a insisté sur le fait que le projet était bien engagé. Il a en effet indiqué que son projet de loi sera présenté devant le Congrès dès cette semaine, en vue d’être adopté.

Si l’idée peut surprendre, elle reste finalement assez logique. Comme le précise CNBC, l’économie du Salvador repose énormément sur les échanges de monnaies en espèces. 70 % de la population n’a en effet ni compte ni carte bancaire, ce qui complique bien entendu la situation pour tous les transferts de fonds.

Une initiative pour faciliter les échanges de fonds

Avec cette initiative, le président salvadorien sera en mesure de proposer aux habitants une solution de transferts d’argent plus souple et plus flexible. Reste que l’on peut se demander s’il est pertinent de baser un système monétaire sur une monnaie aussi volatile.

Le Salvador, de son côté, semble en tout cas avoir pris les devants. Le pays a réuni des spécialistes en économie et en cryptomonnaie afin de construire le système sur lequel s’appuiera cette nouvelle monnaie. Quant à l’application Strike, elle bénéficie déjà d’une belle popularité auprès des habitants du pays, ce qui facilitera bien entendu son adoption.

Mots-clés bitcoin