Le Black Shark 4 sera annoncé le 23 mars

Le Black Shark 4 sera officiellement dévoilé aux yeux du monde le 23 mars, et donc la semaine prochaine. Une semaine qui s’annonce particulièrement chargée côté actualités.

Il semblerait en effet que tous les constructeurs se soient donné le mot. OnePlus, par exemple, présentera le même jour les OnePlus 9, OnePlus 9 Pro et OnePlus Watch. Pocophone, de son côté, dévoilera ses Poco F3 et Poco X3 Pro la veille.

Le Black Shark 4 sera présenté la semaine prochaine
Le Black Shark 4 sera présenté la semaine prochaine

Et certains s’attendent même à ce que la marque à la pomme vienne se rajouter à tout ce petit monde. Ce que n’a cependant pas encore confirmé le principal intéressé.

Le Black Shark 4 sera présenté le 23 mars

Et là-dessus, il faudra également compter sur Black Shark, qui dévoile le nouveau porte-étendard de sa flotte le 23 mars.

Le Black Shark 4, oui on en est déjà à la quatrième itération, devrait une fois encore placer la barre très haute.

Si l’on en croit les rumeurs les plus récentes, le terminal embarquerait en effet un écran AMOLED FHD+ de 6,67 pouces, un écran offrant un taux de rafraichissement en 120 Hz, et il serait animé par un Snapdragon 870 couplé à 8 ou 12 Go de mémoire vive.

Deux modèles au choix

Pourquoi ne pas avoir directement opter pour un Snapdragon 888 ? La raison est finalement assez simple : cette puce sera réservée à un second modèle lancé en parallèle, le Black Shark 4 Pro. Modèle qui devrait aller encore plus loin et, on l’espère, proposer un affichage en QHD+ pour des graphismes encore plus fins.

Il y a plus cependant. Les Black Shark 4 et Black Shark 4 Pro mettront aussi l’accent sur la charge rapide. Le premier modèle pourrait ainsi monter à du 65 W, contre du 120 W pour le second. Avec une batterie de 4 500 mAh de capacité, ce dernier devrait donc pouvoir se charger totalement en seulement 15 minutes.

Oui, 15 minutes pour charger un smartphone. Et après, on vous dit que tous les smartphones sont un peu pareils et que le marché de la mobilité manque d’innovation.