Le BlackBerry Dallas et le BlackBerry Venice se baladent en Inde

BlackBerry devrait bientôt lever le voile sur deux nouveaux téléphones portables désignés en interne comme le Dallas et le Venice. Les gars de CrackBerry ont fait quelques recherches pour tenter d’en apprendre un peu plus à leur sujet et ils sont tombés sur un listing faisant référence à ces deux terminaux.

Fait intéressant, le listing en question n’est pas tombé du ciel et il provient en réalité de la Zauba, et donc de l’agence en charge des opérations d’imports / exports sur le territoire indien.

BlackBerry Dallas / Venice Zauba

Le BlackBerry Venice devrait plus ou moins ressembler à ça.

En outre, le document indique aussi que ces terminaux n’ont pas pour vocation à être commercialisés. Pas maintenant, et pas en l’état. Ils ont été envoyés là bas pour être testés.

Un lancement prévu en novembre ?

Le Dallas devrait se rapprocher pas mal de ce que propose le Passport et il hériterait ainsi des mêmes lignes et des mêmes spécificités. Cela veut aussi dire qu’il serait livré avec un clavier physique complet placé sous l’écran tactile. Un clavier sensitif, de surcroît.

Ces informations sont à prendre avec prudence mais il aurait aussi droit à un écran de 4,5 pouces capable d’afficher une définition en 1440×1440, avec un processeur Snapdragon 801 couplé à 3 Go de mémoire vive derrière. L’espace de stockage atteindrait les 32 Go et il serait question d’un port micro SD, d’un capteur de 13 millions de pixels et d’une caméra frontale de 2 millions de pixels, avec une batterie de 3 450 mAh.

Le BlackBerry Venice serait doté pour sa part d’un clavier coulissant et il se positionnerait sur le haut de gamme. Là encore, ce ne sont que des rumeurs mais il serait notamment question d’un écran QHD de 5,4 pouces avec un Snapdragon 808, 3 Go de mémoire vive, un capteur de 18 millions de pixels et une caméra frontale de 5 millions de pixels.

D’après ce qui se murmure dans les milieux autorisés, le Dallas et le Venice pourraient être présentés en novembre prochain. D’ici là, nous aurons sans doute droit à quelques fuites supplémentaires.

Via