Le BlackBerry Priv est dispo en pré-commande

Le BlackBerry Priv a beaucoup fait parler de lui au fil de ces dernières semaines et nous avons vu passer des dizaines de rumeurs et de fuites le concernant. Le constructeur canadien vient finalement de lever le voile sur son nouveau terminal et il est même disponible en pré-commande depuis hier soir. Attention cependant car tout le monde ne peut pas encore en profiter.

En réalité, le terminal est uniquement disponible dans trois pays pour le moment. Lesquels ? Les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. Il faudra sans doute attendre encore quelques jours – des semaines ? – pour qu’il arrive chez nous.

Pré-commandes BlackBerry Priv

Le BlackBerry Priv est disponible dans plusieurs pays, mais pas le notre.

Je rappelle pour celles et ceux qui n’ont pas suivi l’affaire que le Priv est un terminal un peu particulier. Il n’est effectivement pas propulsé par BlackBerry OS mais par Android.

Le Priv est le tout premier BlackBerry sous Android

Etrange ? Assurément mais la firme n’a pas totalement renoncé à son écosystème non plus et ses ingénieurs ont ainsi beaucoup travaillé sur la plateforme pour la sécuriser.

En outre, le téléphone sera livré avec plusieurs applications maison et notamment avec un utilitaire capable d’analyser en temps réel le niveau de protection du téléphone.

BlackBerry a aussi pourvu son terminal d’une fiche technique haut de gamme.

Il embarque effectivement un écran AMOLED de 5,43 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, soit du 2 560 x 1440 (540 ppp). Il est légèrement incurvé et il est recouvert d’une vitre de protection traitée au Gorilla Glass 4.

Le BlackBerry Priv est aussi propulsé par un Snapdragon 808 couplé à un GPU Adreno 418 et à 3 Go de mémoire vive. Là dessus, il a aussi droit à 32 Go de stockage et à un port micro SD compatible avec des cartes de 2 To au maximum.

Il s’aligne donc sur le LG G4 (testé ici) et il devrait offrir globalement les mêmes performances. En réalité, il pourrait même faire encore mieux puisqu’il est dénué de surcouche.

Une fiche technique correcte et un clavier physique complet

Côté photo, on retrouve un capteur de 18 millions de pixels surmonté d’une optique stabilisée constituée de six éléments. C’est pas mal mais l’ouverture est malheureusement limitée à f/2.2. Pas sûr que ce soit suffisant pour les scène peu éclairées. Bonne nouvelle en revanche, le terminal pourra filmer en 4K à 30 images par seconde ou en Full HD à 60 images par seconde.

La caméra frontale atteint pour sa part une définition de 2 millions de pixels (1,75 um) et elle est surmonté d’une optique ouvrant à f/2.8. Elle se limitera au 720p pour la vidéo.

Le WiFi 802.11 ac est de la partie (2,4 & 5 GHz), de même pour le Bluetooth 4.1 LE. Le terminal embarque aussi un GPS, un accéléromètre, un magnétomètre, un gyroscope, un détecteur de proximité, un détecteur de luminosité et un altimètre.

Il est compatible avec la 4G et il intègre un port Nano SIM.

Bon, et l’autonomie alors ? Le BlackBerry Priv est livré avec une batterie de 3 410 mAh compatible avec le chargement rapide et il est censé pouvoir tenir environ 22 heures pour une utilisation normale.

La connectique est plutôt conventionnelle avec un port micro USB 2.0 et une prise casque 3,5 mm.

Le Priv a une autre particularité intéressante. Il est équipé d’un clavier physique coulissant complet. Grâce à ses capteurs, il proposera le même genre de fonctions que le Passport et il pourra ainsi être utilisé comme un véritable pavé tactile.

Le BlackBerry Priv ne sera clairement pas donné

Je ne sais pas si vous avez vu passer l’info mais BlackBerry avait mis en ligne par mégarde une page permettant de pré-commander le terminal à la fin de la semaine dernière. Une page qui annonçait un prix de vente fixé à 749 $.

L’info n’avait pas tardé à faire le tour du globe, bien évidemment.

En réalité, tout va dépendre de votre région. Aux Etats-Unis, par exemple, le terminal est proposé à 699 $ sans abonnement. Les canadiens devront débourser pour leur part 899 $ pour en profiter tandis que les anglais pourront le décrocher pour 559 £.

Si on applique les taux de conversion actuellement en vigueur, ça donne quelque chose comme… 776 €. Le Priv ne sera donc pas donné mais ce n’est pas forcément une surprise parce qu’il ne vise pas le grand public. La vraie cible, ce sont les entreprises et ce sont elles que le constructeur souhaite reconquérir.

Lancement prévu le 6 novembre prochain.