Le BlackBerry Thunder en images…

Évoqué dans un billet précédent, le BlackBerry Thunder est le premier mobile tactile de RIM. Et oui, ces petits coquins de canadiens semblent bien décidés à contrer la Pomme sur son propre terrain et à offrir un digne concurrent à l’iPhone 3G, attendu pour la semaine prochaine en France. En même temps, à voir les clichés suivants, on se dit qu’ils ont peut-être bien une chance de parvenir à leurs fins…

Bon, il faut être honnête, les BlackBerry sont des terminaux fantastiques. Non, sans rire, ce n’est pas pour rien qu’ils se font de plus en plus présents sur le marché de la téléphonie et qu’ils parviennent à s’imposer aussi bien auprès des professionnels que des particuliers. D’ailleurs, quelque chose me dit que ce n’est certainement pas Gonzague qui me contredira à ce sujet…

Toujours est-il que ceux d’entre vous qui naviguent encore avec Internet Explorer le savent, la journée d’hier n’a pas été sans bugs sur la Fredzone. Même qu’il n’y avait que les deux ou trois derniers articles qui apparaissaient sur la page d’accueil du site. Et pour cause puisque, comme un imbécile, j’avais honteusement oublié de refermer un calque dans un de mes billets. Heureusement pour moi, mon chef a pris la peine de me téléphoner pour m’en informer et j’ai ainsi pu réparer mes bêtises.

Or, comme ce dernier est complètement fou des BlackBerry et qu’il a déjà craqué pour le Thunder avant même sa sortie, j’ai décidé de le remercier en lui présentant quelques uns des clichés qui circulent sur le web depuis un jour ou deux. Avec un peu de chance, ces photographies lui donneront encore un peu plus envie de changer son Pearl vieillissant et, qui sait, peut-être même de me le filer. Bah quoi, je suis un blogueur, donc je suis forcément intéressé, hein…

Bref, cette fois RIM a fait très fort et son dernier-né n’est certainement pas sans rappeler l’iPhone. Des courbes épurées, une coque à la fois classe et intrigante, on peut dire sans se tromper que le Thunder a beaucoup de charme. Mais le plus bluffant, c’est encore son interface, qui semble tirer pleinement du tactile. Très simple, cette dernière va droit à l’essentiel, mais sans rogner sur l’esthétique.

Pour un peu, j’hésiterais presque à m’acheter l’iPhone 3G la semaine prochaine. Ou pas, c’est selon…

Via Le Journal du Geek