Le Blogueur Masturbateur…

La blogosphère est un univers dense, riche et peuplé d’une quantité incroyable d’individus tous plus différents les uns des autres. Des personnalités originales, parfois farfelues et qu’on découvre souvent au fur et à mesure de leurs écrits. Et comme pour n’importe quel communauté, il existe différents types de blogueurs. Cette fois, nous allons nous intéresser au vilain petit canard, à savoir le Blogueur Masturbateur.

Le Blogueur Masturbateur

Concrètement, le Blogueur Masturbateur est une personne ne vivant que pour son égo et qui n’a pas peur de le crier sur tous les toits. Il est important de noter qu’il n’existe pas un Blogueur Masturbateur mais plusieurs profils différents. Notre objectif sera donc de référencer ces derniers et de mettre en avant leurs différences pour mieux les comprendre. Oui, c’est à une véritable étude sociologique que je vous invite.

Le Blogueur Masturbateur Compulsif

Le Blogueur Masturbateur Compulsif n’est pas toujours maître de ses actions. Souvent, même, son égo le dépasse et l’influence sans qu’il ne s’en rende véritablement compte. Ainsi, le Blogueur Masturbateur Compulsif parle souvent de lui et a tendance à tout ramener à sa modeste personne. On le reconnaît souvent car il change son statut Facebook toutes les 14 secondes (le temps qu’il lui faut pour balancer parallèlement des tweets sur sa vie, ses rêves, son quotidien).

Paradoxalement, si le Blogueur Masturbateur Compulsif irrite les autres internautes, ces derniers ne lui font jamais de remarques désobligeantes. En effet, la pitié qu’il inspire chez les autres personnes l’immunise contre la critique et le ressentiment.

Le Blogueur Masturbateur Prostatique

Le Blogueur Masturbateur Prostatique est souvent un homme d’âge mur, à la retraite et qui souffre de nombreux troubles psychotiques. La plupart du temps, il a raté sa vie, il n’a rien construit et c’est justement ce qui le pousse à tenir un blog. Généralement, le Blogueur Masturbateur Prostatique ne vise que la célébrité. Il n’hésite pas à couvrir des sujets déjà évoqués par d’autres blogueurs, sans jamais les citer afin de donner à ses lecteurs l’impression d’avoir la primeur de l’information.

Précisons enfin que le Blogueur Masturbateur Prostatique souffre d’impuissance intellectuelle chronique et qu’il déteste par conséquent toutes les personnes qui viennent le contredire d’une manière ou d’une autre. A contrario, il éprouvera de l’amour pour tous ceux qui le conforteront dans ses opinions. Vous l’aurez compris, le Blogueur Masturbateur Prostatique est un individu très seul, très malheureux et qui se raccroche à son blog comme à une bouée de sauvetage.

Le Blogueur Masturbateur Servile

Le Blogueur Masturbateur Servile est un masochiste refoulé n’existant que par le regard des autres. Il cherche constamment la reconnaissance et est prêt à tout pour l’obtenir, même à oublier sa dignité et son propre égo. Attention cependant, car le Blogueur Masturbateur Servile n’est pas prêt à passer sous n’importe quel bureau. Non, son objectif est en réalité d’attirer l’attention des plus grands, dans l’espoir de finir par leur ressembler.

Aussi, le Blogueur Masturbateur Servile sera toujours en désaccord avec les plus petits que lui. Il suffira que ces derniers disent quelque chose pour qu’il clame le contraire. De la même manière, le Blogueur Masturbateur Servile sera toujours d’accord avec les plus grands que lui. Dans le cas où ces derniers seraient d’un avis différent, notre Blogueur Masturbateur Servile se contentera d’adopter la position du plus gros des deux.

Le Blogueur Masturbateur Exhibitionniste

Le principal sujet de conversation du Blogueur Masturbateur Exhibitionniste, c’est lui-même. Il n’éprouve strictement aucune pudeur et est capable de parler de ses rêves et de ses ambitions, certes, mais aussi et surtout de son quotidien. Ainsi, lorsque le Blogueur Masturbateur Exhibitionniste souffre d’une grippe intestinale, il n’hésite jamais à en informer sa communauté.

Précisons également que le Blogueur Masturbateur Exhibitionniste est incapable de garder une information pour lui-même. Son intimité se résume ainsi aux réseaux sociaux qu’il fréquente et ses amis virtuels ont souvent la primeur des grands changements de sa vie. On le reconnaît d’ailleurs comme ça, puisque le Blogueur Masturbateur Exhibitionniste est le seul à avoir sa mère dans ses followers. En même temps, c’est normal, c’est grâce à Twitter qu’elle a appris qu’elle allait être grand-mère.

Le Blogueur Masturbateur Masochiste

Quoi qu’il arrive, le Blogueur Masturbateur Masochiste se présente toujours comme une victime. Complètement paranoïaque, il est persuadé que tout le monde veut lui nuire et que les autres blogueurs passent leur temps à lui voler son contenu, un contenu qu’il considère d’ailleurs comme unique. On le reconnaît souvent car il n’hésite pas à mettre son nom en avant dans tous ces billets. De la même manière, il a pour habitude d’ajouter un filigrane à toutes les illustrations de son blog.

Le plus paradoxal, c’est que le Blogueur Masturbateur Masochiste attire souvent la haine et le mépris de ses congénères. Il s’agit là d’un shéma particulièrement vicieux mais que l’on retrouve dans la plupart des troubles psychotiques sévères. Le Blogueur Masturbateur Masochiste aime souffrir et fera donc tout pour attirer l’animosité des autres blogueurs, qui viendront ainsi le conforter dans sa paranoïa.

En conclusion

Pour en finir avec cette formidable étude, il convient de préciser qu’il existe de nombreuses variantes du Blogueur Masturbateur. Certains parviennent à cumuler les psychoses que nous venons d’étudier. Si vous connaissez dans votre entourage un blogueur de ce genre, je vous invite à la plus extrême prudence et à prévenir immédiatement Christine Albanel pour qu’elle puisse réagir et entamer des poursuites à son encontre. Et si vous vous reconnaissez dans ces lignes, alors… euh… bah c’est que vous avez un sacré problème, hein.

Note : Evidemment, ce billet est à prendre au troisième ou au quatrième degré, hein, et je ne vise personne en particulier.