Le bon côté du café sur l’arythmie

On déconseille souvent aux personnes souffrant d’arythmie de consommer du café. Il est dit que la caféine augmente la libération d’adrénaline. Une forte consommation de café risque donc d’accélérer le rythme cardiaque. Mais si cela n’était pas vrai ? C’est ce que les chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco (États-Unis) ont voulu vérifier.

Ils ont alors mené une étude qui a été publiée dans la revue JAMA Internal Medicine. Les résultats de leurs recherches sont pour le moins surprenants. Ces chercheurs ont en effet découvert que la consommation de café n’augmenterait pas le rythme cardiaque. À l’inverse, elle réduirait même le risque d’arythmie.

Une tasse de café
Crédits Pixabay

Le Dr Gregory Marcus, chercheur au sein de l’Université de Californie, a déclaré qu’au cours de cette étude, ses collègues n’avaient trouvé « aucune preuve de cette recommandation générale d’éviter le café ou la caféine. »

A lire aussi : Le bon côté du café

Aucun lien entre la caféine et les troubles du rythme cardiaque

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont analysé les données de plus de 386 258 adultes. Ils ont passé en revue leur ethnicité, leur race, leur niveau d’éducation ainsi que leur niveau d’activité physique. Les scientifiques se sont également penchés sur leur historique médical ainsi que sur leurs échantillons d’urine, de sang et de salive.

Par la suite, ils ont évalué à quelle fréquence ces individus consommaient du café au quotidien. Après étude de toutes ces données, ils ont conclu qu’il n’y avait aucun lien entre la consommation de caféine et les problèmes de rythme cardiaque. À en croire le Dr Gregory Marcus, les « individus pour lesquels la caféine agit comme un déclencheur » font partie « des cas assez rares. »

A lire aussi : 7 choses que vous ne savez peut-être pas à propos du café

Boire du café réduit les risques d’arythmie

Les auteurs de cette étude ont découvert que la consommation de café au quotidien peut réduire le risque d’arythmie d’environ 3%. C’est donc une bonne nouvelle pour les buveurs de café. Même si ce n’est pas une raison pour en abuser.

« La majorité des gens, même ceux qui souffrent d’arythmie, devraient pouvoir profiter de leur tasse de café, et il y a peut-être certaines personnes pour qui la caféine ou le café peuvent réellement aider à réduire le risque », a ajouté le Dr Marcus.

Le Dr Zachary Dolberger a toutefois rappelé que même si le café ne peut pas provoquer d’arythmies, il ne peut pas non plus nous en protéger.