Le café bientôt uniquement produit en laboratoire ?

Les effets du changement climatique se font déjà sentir à l’heure actuelle. Bientôt, des produits que l’on consomme couramment deviendront de plus en plus rares, voire précieux. Récemment, le Brésil, actuellement premier producteur mondial de café, a subi d’importantes perturbations thermiques. L’on peut notamment citer des facteurs flagrants, dont la forte pression en période hivernale et l’intense sécheresse. L’augmentation du prix du café en sera une conséquence évidente. À cela s’ajoutera une faible récolte au cours de l’année à venir.

Des graines de café avec de la fumée

Le café est la boisson la plus consommée au monde. Il est généralement cultivé dans les milieux caractérisés par une température comprise entre 20° et 25 °C. Toutefois, le réchauffement climatique pourrait changer son mode de production. Pour échapper à un fort ensoleillement, le café pourrait devenir un produit d’usine.

À cet effet, des scientifiques sont en train de chercher des solutions pour anticiper cette crise à venir, et de continuer à satisfaire la forte demande. D’après des expériences réalisées dans plusieurs laboratoires, la culture industrielle du café serait une alternative intéressante.

L’agriculture cellulaire pour contourner le développement naturel ?

Dans un laboratoire d’Helsinki, par exemple, une équipe de chercheurs s’est penchée sur la production du café à partir d’une agriculture cellulaire. Pour y parvenir, elle a procédé à une élimination des minéraux et des sucres sur une feuille de caféier. Elle a ensuite stimulé la croissance des cellules.

Le processus a consisté à transporter les cellules dans un bioréacteur afin de faciliter le processus de croissance.  Ainsi, le bioréacteur a été remplacé par un plus grand à chaque fois qu’une biomasse est produite. Cette production en industrie dure généralement deux semaines.

Du café exclusivement industriel disponible d’ici à 4 ans ?

Néanmoins, même si les résultats semblent proches du café naturel, il faudra davantage de travaux pour produire un café de haute qualité dans un laboratoire.

Le café industriel existe déjà sur le marché européen. Il s’agit d’un café synthétique fabriqué par Atomo Coffee. Il a été produit à partir de déchets végétaux tels que les graines de dattes, les racines de chicorée, etc.  Toutefois, la réalisation d’un café 100 % industriel ne pourrait être effective que d’ici à 4 ans.