Le cannabis comme traitement de la migraine ?

Depuis des millénaires, le cannabis a été utilisé comme un remède contre les maux de tête. Ce n’est que maintenant que des recherches sérieuses sur le sujet sont effectuées. Actuellement, l’Université de San Diego (UCSD) rassemble une vingtaine de volontaires qui souffrent de migraine chronique. Le but de l’opération est d’avoir des données chiffrées et scientifiquement vérifiables concernant l’efficacité de la plante.

Les volontaires seront divisés en quatre groupes. Une drogue en forme fictive servant de placebo sera administrée au premier d’entre eux. La seconde devra fumer 4 bouffées de marijuana forte en THC. Quatre taffes de cannabis riche en CBD seront données au troisième groupe. Enfin, des fleurs disposant des deux composants seront fournies au dernier groupe.

Crédits Pixabay

Notons que des documents historiques ont suggéré que la plante avait des vertus relaxantes pour la tête. Que ce soit en Assyrie ou en Grèce, elle a été utilisée pour calmer les maux auriculaires. Des textes arabes et perses relatent également les effets du cannabis pour atténuer des douleurs.

On manque de références scientifiques

Chacun des quatre groupes servira de repère pour les scientifiques afin de savoir lequel des composants du cannabis est le plus efficace pour combattre la migraine. L’expérience est en cours. L’équipe américaine chargée de l’étude cherche actuellement 70 patients de plus pour peaufiner ses résultats. L’avenir nous dira si les patients pourront un jour profiter légalement du cannabis pour soigner leurs maux de tête.

Selon Nathaniel Schuster, neurologue spécialiste des migraines à l’UCSD, « actuellement, quand des patients nous demandent si le cannabis fonctionne contre les maux de tête chroniques, nous n’avons pas de données chiffrées en rapport avec la question. »

C’est d’ailleurs la raison d’être de cette étude. Les preuves tangibles de l’efficacité de cette plante n’existent pas encore, malgré qu’elle ait été utilisée depuis longtemps pour des soins curatifs. En 2020, une expérimentation d’un mois, liée aux bienfaits du cannabis, a eu lieu aux États-Unis. L’essai a montré que plus de 85 % des volontaires ont vu leur état s’améliorer. Néanmoins, l’étude a été reprochée de plusieurs lacunes pouvant fausser les résultats.

La validité scientifique des résultats requiert un contrôle et une observation rigoureuse de certains protocoles d’expérience. À défaut, l’on ne pourrait pas savoir s’il s’agissait d’un effet du cannabis ou d’un simple placebo.

Une option de plus pour les patients ?

Les médicaments pour soigner les migraines ne manquent pas. C’est leur efficacité qui varie. Une fois que le corps est habitué aux mesures chimiques, les substances perdent leur effet. Les résultats de l’étude devraient confirmer si l’usage du chanvre permet de contourner le problème ou non.

« Cela pourrait signifier plus d’options quand toutes les autres n’auront pas fonctionné. Il s’agit d’un remède de taille pour les patients dont la vie a été détruite par les migraines à répétition. »

La migraine chronique n’est pas à prendre à la légère. Elle provoque parfois des sensations insupportables, des pulsations au niveau de la tête, des nausées ou des vomissements.

Mots-clés santé