Le CEO de Netflix impressionné par le succès rapide de Disney+

La guerre bat son plein sur le marché de la SVOD depuis la venue de nouveaux concurrents puissants, prêts à détrôner le leader Netflix, comme Disney+. Rien qu’en France, le service disponible depuis 6 avril s’est hissé à la place de numéro deux grâce à son catalogue conséquent et exclusif, entre programmes Pixar, Star Wars, Marvel, les classiques du géant. Une proposition suffisamment forte pour espérer faire trembler Netflix qui poursuit ses efforts pour rester dans la course avec des productions originales fortes, parmi lesquels Stranger Things et Au Royaume des fauves, qui a attiré beaucoup de spectateurs.

Et le succès de Disney+ que même Reed Hastings, CEO de Netflix, s’est exprimé à ce propos.

Crédits Disney / Capture YouTube “Disney+ | Start Streaming Now”

L’homme se dit bluffé par les performances de Disney+ en très peu de temps.

Reed Hastings est impressionné par les performances de Disney+

Que l’on aime ou pas la philosophie de Disney, notamment accusé de productions récentes formatées, force est de reconnaître que son service de SVOD est costaud. Une force de frappe que même Reed Hastings, CEO de Netflix, reconnaît lors d’une entrevue : “En 20 ans face aux nombreuses entreprises, j’ai rarement vu une aussi bonne exécution sur un nouveau secteur avec maîtrise […] voir des bons chiffres comme ça, je leur tire mon chapeau. Une bonne exécution, une transparence et des objectifs font vraiment la différence“.

Cette déclaration est au final peu étonnante. Reed Hastings avait assuré dans le passé que Disney+ n’était pas son concurrent principal, mais plutôt d’autres secteurs comme le jeu vidéo avec Fortnite. Car Netflix capitalise à fond sur le temps libre de ses utilisateurs et il est nécessaire que ces derniers consomment un maximum de programmes plutôt que passer du temps sur le titre d’Epic Games qui prend énormément de place face à son succès colossal.

Malgré ces félicitations, Netflix doit poursuivre ses efforts pour tout de même rester leader de la SVOD. La plate-forme injecte toujours plus d’argent dans ses productions originales pour contrecarrer les plans de Disney+ qui, dans le monde, a déjà 50 millions d’abonnés. Un chiffre impressionnant pour un lancement en novembre dernier aux USA avant un déploiement plus tardif en France.

Mots-clés disneynetflix