Le château d’Azay-le-Rideau fait peau neuve

Le château d’Azay-le-Rideau, joyau de la Renaissance française situé en Indre-et-Loire, vient de se refaire une beauté après trois ans de travaux.

Huit millions d’euros ont été nécessaires pour rénover et moderniser ce bijou du Val de Loire.

Il a été construit de 1518 à 1523. C’est l’un des châteaux les plus célèbres de la Loire. Il possède de magnifiques jardins dotés de deux miroirs d’eau hérités des anciennes douves, et dans lesquelles se reflètent les façades du château.

Un joyau de la Loire

« Azay-le-Rideau est synonyme d’élégance, mais il était dégradé et la fréquentation s’était érodée en raison de la déception des visiteurs qui ne trouvaient pas le diamant promis » a expliqué Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments nationaux, à l’AFP.

Une campagne de restauration s’est ainsi déroulée de 2014 à 2017. Tous les corps de métier ont été requis pour « profondément repenser » le château. Les jolies façades de tuffeau blanc, salies par le lichen, ont été entièrement nettoyées. Les décors sculptés ont également été restaurés.

La toiture ainsi que la charpente du XVIe siècle ont été refaites. Ce qui permet désormais d’ouvrir les combles aux visiteurs. Les décors et les statues de la toiture ont été déposés et restaurés avant d’être remis en place. En clair, des travaux en profondeur, pour perdurer dans le temps, et regagner le prestige qui lui est dû.

Une étape à ne pas manquer

Les arbres du parc et la promenade autour du château ont été réhabilités. Le mobilier national et ses artisans ont contribué à la restitution de l’ameublement du rez-de-chaussée. Totalement réaménagé, les visiteurs pourront désormais s’imaginer comme les marquis de Biencourt, propriétaires du passé.

L’ambiance luxueuse et cossue a été reproduite sur la base de photographies d’époques. Deux artistes, Piet.sO et Peter Keene ont créé des sculptures oniriques pour agrémenter le premier étage et relancer l’intérêt des jeunes visiteurs.

La modernisation du château passe également (et logiquement) par le numérique, grâce à un centre d’interprétations qui propose une découverte sur ses méthodes de construction et son évolution au gré du temps via des dispositifs numériques et sensoriels.

Azay-le-Rideau regagne ainsi de l’intérêt, et redevient ainsi une étape à ne pas manquer si vous passez dans la Loire, ne serait-ce que pour admirer l’imposant travail réalisé, qui donne l’impression de visiter un château neuf. Le tarif d’entrée est de seulement 10 €, et 8 € en tarif réduit.

Azay-le-Rideau, Chambord, Villandry, Amboise, Ussé, Chenonceau… des noms célèbres et prestigieux qui raviront les passionnés d’Histoire, et qui rencontrent énormément de succès via des séjours spécialement destinés aux visites de ces joyaux français.

Mots-clés Francehistoire