Le chiffre d’affaires de Huawei en 2019 aura été conséquent

Huawei connaît une forte croissance sur le secteur de la téléphonie depuis 2015. À tel point que la firme chinoise est désormais devant Apple en termes de ventes, faisant de lui le numéro deux mondial – juste derrière Samsung, toujours leader. Un succès qui se confirme tous les ans et un objectif pour le constructeur : devenir numéro un sur le marché de la téléphonie. Et cette année 2019 aura été belle pour Huawei qui affiche un gros chiffre d’affaires et une forte croissance. Mais le constructeur chinois fait tout de même face à de grosses difficultés face aux sanctions américaines.

Des sanctions bridant son expansion face aux suspicions d’espionnage de la part du gouvernement Trump.

Pour rappel, le Wall Street Journal avait publié une enquête révélant que Huawei serait une entreprise généreusement aidée par le gouvernement chinois.

Un gros chiffre d’affaires, mais des difficultés aux USA

Comme l’annonce TechCrunch, c’est 109 milliards d’euros de chiffre d’affaires qu’affiche Huawei pour l’année 2019 – soit 850 milliards de yuans, qui comptent aussi bien les smartphones que les équipements, objets connectés….

Une croissance de 18% par rapport à l’an dernier. Même si la firme a de quoi se réjouir, son président Eric Xu n’hésite pas à afficher une certaine déception. L’homme explique que le chiffre d’affaires reste inférieur aux prévisions précédentes, sans doute freiné par les sanctions américaines.

Car même si Huawei a vendu 240 millions de smartphones en 2019 (une hausse de 20% par rapport à l’an dernier), le gouvernement américain lui interdit d’utiliser certaines technologies du pays, comme la certification Android. Résultat, ses smartphones ne peuvent profiter nativement d’applications Google comme YouTube ou Gmail, très populaires, mais surtout le magasin en ligne Play Store.

Une absence présente chez le Huawei Mate 30 – et sans doute le Huawei P40 à venir.

Eric Xu ne se laisse cependant pas abattre et affirme que Huawei “résistera face à l’adversité”, expliquant que “les affaires sont toujours aussi solides”. Quant à 2020, le président de la firme chinoise aura expliqué à ses employés que “l’année sera difficile pour nous […] Il faudra compter sur un travail acharné de la part des employés et sur la confiance, le soutien des clients et partenaires”.

Huawei semble toujours aussi motivé à l’idée de dépasser Samsung.

Mots-clés huawei