Le cloud adopté par 90% des entreprises selon un rapport

L’adoption du cloud est en pleine expansion selon un rapport de O’Reilly, la maison d’édition américaine spécialisée dans la publication de livres informatiques. À la suite d’une enquête menée auprès de différentes entreprises, il est ressorti de cela que le recours au cloud avait progressé dans tous les secteurs. La précédente enquête effectuée l’année dernière faisait état d’un taux de couverture de 88 %. Celle réalisée cette année parle d’une utilisation du cloud computing par les organisations dépassant largement les 90 %. Une progression que la pandémie à laquelle fait face le monde entier n’a pas su enrayer. L’information a été relayée en ce jour même par VentureBeat.

Système de stockage CLOUD
Système de stockage CLOUD

Une progression constatée à tous les niveaux

Loin d’entraver la popularité grandissante du cloud, il faut dire que le coronavirus l’a carrément stimulé. Celui-ci a su se positionner en tant qu’alternative crédible alors qu’il devenait de plus en plus difficile aux entreprises de continuer à avoir leurs employés sur place. À cet effet, les chiffres issus de l’enquête réalisée cette année sont plutôt éloquents.

Dans chaque secteur de l’économie mondiale, au 75 % des personnes interrogées ont confirmé qu’elles travaillaient avec des structures disposant du cloud. Les domaines les plus représentés étaient la banque, les finances, le commerce électronique et en détail ainsi que celles relatives aux logiciels.

En plus de cela, les personnes ayant répondu à l’enquête ont fait état d’une stratégie d’adoption plutôt agressive. Ainsi, près de 48 % des répondants ont déclaré qu’ils prévoyaient déplacer prochainement au moins la moitié de leurs applications vers le cloud. Dans le même temps, 20 % d’entre eux ont décidé carrément de déménager toutes leurs applications dans le cloud.

L’enquête menée par O’Reilley s’est également intéressé à la stratégie mise en place par les organisations des répondants. La tendance générale qui s’est dégagée est sans équivoque. Pour près de 47 % d’entre elles, il faut miser en priorité sur le cloud et le prendre comme première option.

En ce qui concerne l’utilisation qui est faite réellement des services de cloud, la gestion des coûts est le premier usage qui en est fait. Celle-ci vient en tête du sondage avec un pourcentage de 30 %. Le besoin de conformité ne vient en première position que chez 10 % des personnes sondées. Même dans des secteurs comme la finance, la banque, le gouvernement ou la santé, cela ne semble pas être la priorité.

Et les autres, qu’attendent-ils pour adopter le cloud

L’enquête ne s’est pas contentée de recenser les structures ayant opté pour le cloud computing. Elle s’est également intéressée aux entreprises qui ne sont pas encore dans la dynamique.

Les personnes interrogées ont évoqué trois raisons pour justifier cet état de choses. La première raison qui vient en tête chez 21 % d’entre eux est relative aux exigences réglementaires. Celles-ci les obligent à conserver leurs informations au sein de leur structure.

Les deux autres raisons qui suivent sont liées au coût et aux risques liés à la migration. Elles sont toutes deux évoquées par 19 % des personnes ayant répondu au sondage. Pour finir, il faut souligner que l’enquête menée par O’Reilly a compilé des réponses provenant de 2 834 personnes provenant de 128 pays différents. Ce qui donne une tendance qui est plutôt proche de la réalité.