Le Covid-19 était peut-être aux Etats-Unis dès décembre

Aux États-Unis, le premier cas de Covid-19 a été enregistré le 21 janvier 2020. Toutefois, de nouveaux éléments qui ont fait surface récemment laissent penser que le virus serait arrivé au pays de l’Oncle Sam bien avant cette date.

D’après un représentant de la santé de l’État de Washington, deux personnes du comté de Snohomish, ayant présenté des symptômes semblables à ceux du Covid-19 vers la mi-décembre 2019, ont récemment été testées positives à la maladie. Ces tests ont été réalisés sur 295 personnes. Les résultats de 35 d’entre elles sont revenus positifs.

crédits Pixabay

Le Dr Chris Spitters, responsable de la santé de ce district, a déclaré que « l’introduction du Covid-19 pourrait avoir eu lieu avant la mi-janvier 2020. »

Des cas testés tardivement ?

L’une des deux personnes qui ont été récemment testées positives au Covid-19 dans le comté de Snohomish est connue sous le nom de Jean. Au micro du média The Seattle Times, cette dernière a raconté qu’elle était tombée malade peu de temps après Noël. Elle aurait souffert d’une fièvre, de toux sèches et de nombreuses courbatures.

Jean a raconté qu’elle s’était rendue deux fois chez le médecin et qu’elle avait subi des scanners thoraciques. Le Covid-19 n’était alors pas encore officiellement reconnu. D’après elle, son médecin lui aurait juste prescrit des médicaments à inhaler. Ce n’est que très récemment qu’elle a été testée positive au Covid-19.

Les responsables de santé continuent de s’interroger

Pour le moment, les responsables de santé du comté de Snohomish ne sont pas encore sûrs que les symptômes apparus chez ces personnes en décembre dernier soient vraiment liés au Covid-19. Toutefois, d’après Heather Thomas, porte-parole du Snohomish Health District, ils n’écartent aucune possibilité et considèrent ces deux personnes comme « des cas probables. »

D’après le Dr Chris Spitters, il est encore difficile de dire si ces symptômes étaient réellement dus au Covid-19 ou s’ils ont été causés par « une autre infection respiratoire et qu’ils ont contracté plus tard une infection asymptomatique du Covid-19. » Le Dr Spitters a souligné le fait que le test sérologique ne permettait pas d’obtenir des « détails sur le moment où l’infection a été contractée. »

Les responsables de santé du comté de Snohomish vont poursuivre leur enquête pour en savoir plus.

Mots-clés médecinesanté