Le Covid-19 mis en musique par le MIT

Le Covid-19 ne semble pas vouloir cesser sa progression. Le bilan est en effet très lourd, en France comme dans le reste du monde. En tout et d’après les derniers chiffres communiqués par la santé publique, les autorités ont dénombré près de 1,5 million de cas dans le monde, dont 665 000 en Europe. Pour 87 816 décès au total, dont 59 508 en Europe.

La France, tout comme l’Italie et l’Espagne, est durement touchée. Depuis les premiers cas, les autorités sanitaires françaises ont en effet dénombré 86 334 cas confirmés, avec 62 641 personnes hospitalisées.

Crédits Pixabay

Toujours selon la même source, 7 066 personnes se trouveraient actuellement en réanimation, et 12 210 auraient perdu la vie.

Le Covid-19 en musique

Le coronavirus occupe bien entendu une bonne place sur la liste des priorités des chercheurs, mais nous ignorons encore beaucoup de choses à son sujet.

Et c’est bien entendu un problème. C’est un problème, car le meilleur moyen de vaincre un ennemi est de le connaître.

Markus Buehler, un chercheur travaillant pour le Massachusetts Institute of Technology (MIT), l’a bien compris. Mais contrairement à bon nombre de ses pairs, ce dernier ne s’est pas contenté d’observer le virus au microscope et il a opté pour une approche complètement différente… et très originale.

Le chercheur a en effet choisi de transcrire les protéines composant le virus en… sons afin de mieux l’étudier.

Spécialisé en modélisation d’intelligence artificielle, Buehler a donc développé une IA capable de convertir les protéines du virus en sons. Ce qui lui a ensuite permis de créer une mélodie.

Une manière de prendre du recul sur le virus

Quel est l’intérêt ? Il est simple. Le chercheur pense que les mélodies sont plus faciles à analyser et à comprendre. Le cerveau excelle en effet dans le traitement du son et il est capable d’interpréter chaque vibration, chaque tonalité afin de reconstituer la musique. Dans ce contexte, il est plus facile d’analyser une mélodie plutôt que de passer des protéines au microscope afin de tenter de percer leurs secrets.

Et il semblerait que cette méthode ait porté ses fruits. La mise en musique a en effet permis de mieux comprendre la protéine en pointe du virus, une protéine qui lui permet de s’accrocher aux cellules.

Mais bien sûr, le chercheur ne s’est pas contenté de créer une mélodie. Il l’a également partagée sur SoundCloud afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Et si vous vous demandez à quoi ressemble l’hymne du Covid-19, il ne vous reste qu’à vous installer confortablement et lancer la musique par le biais du lecteur qui suit.

Mots-clés médecinesanté