Le Covid-19 pourrait être à terme aussi meurtrier que la grippe de 1918

Entre 1918 et 1919, la pandémie de grippe dite « espagnole » a décimé au moins 50 millions de personnes à travers le monde. À l’heure où une nouvelle pandémie frappe le monde, une équipe de chercheurs dirigés par le Dr. Jeremy Faust, physicien à la Birgham and Women’s Hospital de Boston et enseignant à la Harvard Medical School, a mené une étude pour comparer l’impact du Covid-19 à celui de la grippe espagnole.

Les résultats de cette étude publiée dans la revue scientifique Journal of American Medical Association (JAMA) sont assez inquiétants. En effet, ils révèlent que le Coronavirus pourrait être – à terme – aussi meurtrier que la grippe de 1918.

Crédits Pixabay

D’après le tableau de bord du Johns Hopkins, depuis le début de la pandémie, le Covid-19 a touché au moins 22,2 millions de personnes à travers le monde et a causé le décès de 783 525 d’entre eux.

Les scientifiques se concentrent sur le cas de New York

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs se sont concentrés sur le cas de New York, qui fait partie des endroits les plus touchés par le Covid-19.

Selon le bilan dévoilé par le NYC Department of Health and Mental Hygiene, le Coronavirus a causé 19 000 décès dans cette partie des États-Unis durant le printemps.

Il estime également qu’environ 4 600 autres décès ont été causés par le Covid-19 durant cette même période. Toutefois, aucun test n’a permis de confirmer ces chiffres. Pour mener leur recherche, les scientifiques ont utilisé les données fournies par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le NYC Department of Health and Mental Hygiene ET le U.S Census Bureau

Le Covid-19 risque de faire autant de morts que la grippe espagnole

Ils ont utilisé ces informations pour comparer le taux de mortalité enregistré à New York durant le début de la pandémie de Covid-19, avec le taux de mortalité enregistré durant le pic de la pandémie de grippe espagnole. Les chercheurs ont expliqué qu’ils avaient choisi de faire cela pour que les gens prennent conscience de la gravité de la situation actuelle.

D’après leur analyse, 31 589 décès de causes différentes ont été recensés à New York, sur les 5,5 millions d’habitants à l’époque, durant le pic de la pandémie de la grippe en 1918. En comparaison, 33 465 personnes sont mortes de causes différentes à New York, sur les 8,28 millions d’habitants, au début de la pandémie de Covid-19, entre le 11 mars et le 11 mai 2020.

Selon le Dr Jeremy Faust, le constat est sans appel. Le Covid-19 a le potentiel pour devenir aussi meurtrier que la grippe de 1918.