Le créateur de Stardew Valley appelle à ne pas trop s’enflammer pour ses projets en développement

Après avoir annoncé le développement de deux nouveaux jeux, le créateur de Stardew Valley, Eric Barone, a tenu à calmer le jeu avant même que celui-ci ne s’énerve. Il a ainsi appelé à ne pas faire preuve d’un optimisme excessif pour ses productions à venir.

Avec quelque 10 millions d’exemplaires de Stardew Valley écoulés depuis sa sortie sur PC le 26 février 2016, et des promotions au pourcentage jamais vraiment élevé, on peut dire qu’Éric Barone a accouché d’un petit phénomène aux œufs d’or. Ou, plus exactement, qu’il a réveillé un genre relativement vivace dans la deuxième partie des années 1990 : le RPG agricole.

crédit YouTube

Le 11 février dernier, un utilisateur de Twitter a demandé à Eric « ConcernedApe » Barone s’il prévoyait de développer un nouveau jeu dans l’univers de Stardwe Valley. La réponse du principal intéressé s’est découpée en deux morceaux : une confirmation puis une tentative de limiter l’enthousiasme qui a pu découler de cette annonce.

Deux nouveaux jeux annoncés par Eric Barone, le créateur de Stardew Valley

Voici donc ce qu’Eric Barone a déclaré dans un premier temps :

« Oui, je travaille actuellement sur quelques nouveaux projets. L’un se déroulera dans le monde de Stardew Valley, mais ne sera pas un jeu d’agriculture. [En ce qui concerne] l’autre, je ne suis pas encore sûr à 100% du monde [dans lequel il prendra place], mais il sera lié à Stardew Valley d’une manière ou d’une autre ».

Près de deux heures plus tard, notre homme s’est donc efforcé de modérer :

« Je vois que ça explose et qu’il y a des articles qui sortent, etc … tout ce que je demande c’est, s’il vous plaît, de ne pas trop vous enflammer à ce stade. Je veux éviter un excès de battage médiatique ou de spéculation. Je voudrais juste faire n’importe quel jeu qui me vient naturellement sans trop de pression ou d’attente. »

Et d’ajouter :

« Je ne veux pas faire le prochain succès de la scène indépendante, seulement un autre jeu que j’aime et dont je suis content. Et de partager certaines de mes œuvres et idées avec le monde. Si ça devient populaire, je serai heureux, mais ça n’est pas mon objectif ».

Pourtant, le simple fait d’avoir joué et apprécié Stardew Valley devrait suffire à provoquer l’attente de futurs jeux d’un niveau de qualité équivalent.

Mots-clés stardew valley