Le créateur de Super Smash Bros livre ses impressions sur Death Stranding

Le créateur japonais Hideo Kojima aura frappé très fort après son départ de chez Konami. Le père de Metal Gear Solid a fondé son propre studio et lancé un premier jeu qui aura fait sensation lors de mois de teasing : Death Stranding. Une expérience vidéoludique qui divise, mais ne laisse pas indifférent la communauté de joueurs à travers le monde. Et ce sont d’autres créateurs qui se trouvent parmi ces personnes ayant mis la main sur Death Stranding comme Masahiro Sakurai. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit du créateur de Super Smash Bros qui aura dirigé le dernier épisode sur Switch.

Masahiro Sakurai a donné ses impressions sur Death Stranding, relayé par DualShockers.

crédit YouTube

L’occasion de découvrir le regard d’un créateur renommé sur le travail d’un autre.

Masahiro Sakurai a apprécié l’expérience Death Stranding

C’est dans le magazine Famitsu que Masahiro Sakurai a donné ses impressions sur Death Stranding. L’homme explique que la force du titre de Kojima réside dans sa capacité à se démarquer et être original, ce qui est très rare dans le milieu. Cependant, Sakurai explique que Death Stranding ne s’adresse pas à tous les joueurs – on ne peut que lui donner raison.

Sakurai précise également avoir perdu la notion du temps lorsqu’il jouait à Death Stranding, surtout face à la manière dont est construit le jeu.

Le gameplay, le scénario et les idées nouvelles sont réussis selon lui et la difficulté parfaitement jaugée, notamment avec la possibilité de se passer de l’aide.

Masahiro Sakurai se dit également admiratif de la façon dont les équipes de Kojima ont pu développer Death Stranding aussi rapidement et précise que Kojima est excellent dans son domaine, que beaucoup d’autres développeurs ont dû être surpris par cette réussite.

Pour Sakurai, il reste tout de même des défauts mineurs comme l’interface avec du texte beaucoup trop petite et difficile à lire ou encore la présence de petits rochers qui empêchent Sam de bien avancer – beaucoup reprochent au personnage de chuter trop facilement.

Malgré ces petits points noirs, Sakurai est globalement ravi par l’expérience vidéoludique proposée par Death Stranding.