Le design de Pikachu a été inspiré par un écureuil

Si jusqu’ici, le Pokémon le plus emblématique de la galaxie (prenons les paris), j’ai nommé Pikachu, était désigné telle une souris électrique, les développeurs de Game Freak ont récemment confié à un journal nippon que la créature avait d’abord été inspirée par un écureuil.

Rendez-vous dans une grande ville de France, mettez la main sur un rongeur qui pullule forcément en ces lieux et trempez-le dans de la moutarde, avant de tremper vos deux index dans du ketchup et de les appliquer sur les joues de votre souris. Outre l’acte cruel que vous viendrez d’accomplir (et à ne donc pas suivre, vous l’aviez déjà compris n’est-ce pas ?), vous constaterez également que n’est pas Pikachu qui veut.

Pika Pika

Les plus anciens, mais pas trop, se souviennent encore que lorsque Pokémon a été lancé sur le marché japonais en 1996 sur Game Boy, la créature n°25 répondant au nom de Pikachu était désignée telle une souris, assez dodue, de type électrique. C’est lors de l’adaptation du jeu vidéo en dessin animé que Pikachu est devenu plus svelte et assurément plus mignon.

Pikachu a d’abord ressemblé à une pâtisserie japonaise

Mais figurez-vous que ce n’est pas une souris qui a inspiré ce monstre de poche là. Auprès du Yomiuri Shimbun (tel que rapporté en anglais par The Japan News), les développeurs de Game Freak ont fait une révélation de taille concernant l’origine de Pikachu.

Parmi ces développeurs, on compte Ken Sugimori, un cadre de Game Freak Inc., et l’illustratrice Atsuko Nishida. Il a initialement été demandé à cette dernière de concevoir un « monstre mignon » répondant à deux autres conditions : il devait être d’un type électrique lui permettant de lancer de telles attaques, et aussi avoir deux étapes d’évolution.

Atsuko Nishida a déclaré que dans un premier temps, son dessin représentait « un daifuku [NDLR : pâtisserie japonaise à base de pâte de riz gluant] verticalement étiré et avec des oreilles. » Une version qui n’a pas totalement convaincu ses supérieurs, lesquels lui ont ainsi demandé de rendre sa création encore plus attachante. C’est là que l’illustratrice s’est inspirée d’un écureuil, un animal qu’elle souhaitait posséder à l’époque, pour réaliser le prototype du Pikachu que l’on connaît aujourd’hui.

Atsuko Nishida espère que « les gens se sentiront plus proches de Pikachu en connaissant l’histoire de sa création ». Il n’existe toutefois plus aucune image de sa toute première version sucrée.

Mots-clés pikachu